Une loi sur le numérique pour stimuler l'emploi

mardi 14 juillet 2015 15h08
 

PARIS (Reuters) - La future loi sur le numérique doit permettre de stimuler les créations d'entreprises et l'emploi dans les technologies nouvelles en France, a déclaré mardi François Hollande.

Le chef de l'Etat, qui s'exprimait lors de sa traditionnelle interview télévisée du 14 juillet, a indiqué que ce texte, présenté prochainement en conseil des ministres, serait le pendant de la loi Macron sur l'activité et la croissance qui a ouvert l'accès à certaines professions réglementées.

"C'est les métiers nouveaux qu'on va stimuler, libérer", a-t-il dit en évoquant un champ considérable d'activités encore mal organisées, à l'image des difficultés du moment dans le secteur des taxis.

"La France est un pays de technologies. Il faut qu'il n'y ait rien dans nos règles, dans nos formalités qui puisse entraver" leur développement, a-t-il souhaité.

Il faut "que ce soit à chaque fois possible de créer en France, on doit même être plus rapide que d'autres", a-t-il encore dit.

Le président de la République en attend un impact sur la croissance, qui est "encore trop faible pour créer des emplois".

Il a confirmé d'autre part que les baisses de charges des entreprises continueraient sur 2016 et 2017 ainsi que les économies budgétaires.

S'agissant de la baisse des déficits publics, "il faudra continuer, la France ne peut pas avoir un endettement qui progresse", a-t-il dit.

Dans le même temps, pour 2016, les baisses d'impôt continueront "en fonction des possibilités de notre économie" a dit le président, qui a promis qu'il n'y aurait pas de hausse de la fiscalité de l'Etat ou liée à la Sécurité sociale pour ce qui est du ressort du gouvernement.   Suite...

 
Lors de sa traditionnelle interview du 14-Juillet, François Hollande a estimé  que la future loi sur le numérique devait permettre de stimuler les créations d'entreprises et l'emploi dans les technologies nouvelles en France. /Photo prise le 14 juillet 2015/REUTERS/Alain Jocard/Pool