Microsoft restructure sa téléphonie et supprime 7.800 emplois

mercredi 8 juillet 2015 16h10
 

(Reuters) - Microsoft a annoncé mercredi la suppression de 7.800 emplois et une charge de 7,6 milliards de dollars (6,88 milliards d'euros) dans le cadre de la restructuration de ses activités dans la téléphonie rachetées au finlandais Nokia.

L'essentiel de ces réductions d'effectifs concernera les appareils de téléphonie, ce qui illustre la volonté du géant américain des logiciels de se recentrer sur son coeur de métier.

Les investisseurs s'attendaient à ce que Microsoft finisse par effacer tout ou partie des 7,2 milliards de dollars dépensés pour acquérir les activités de téléphones portables de Nokia. Cette acquisition, finalisée en avril 2014, a laissé Microsoft avec un actif déficitaire ne représentant que 3% du marché mondial des smartphones.

Cette annonce permet au titre Microsoft de rester à peu près stable dans les premiers échanges à Wall Street alors que le Dow Jones abandonne environ 1%.

Cette réduction des effectifs s'ajoute aux 18.000 suppressions de postes annoncées l'an dernier.

Microsoft, qui comptait plus de 118.000 employés à travers le monde à la date du 31 mars, a annoncé qu'il passerait une charge de restructuration d'environ 750 à 850 millions de dollars dans ses comptes du quatrième trimestre.

(Devika Krishna Kumar à Bangalore; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

 
Microsoft a annoncé mercredi la restructuration de ses activités dans les appareils de téléphonie, ce qui se traduira par la suppression de 7.800 emplois au maximum et par une charge de 7,6 milliards de dollars. /Photo prise le 26 avril 2014/REUTERS/Mikko Stig/Lehtikuva