ProSieben et Axel Springer discuteraient d'une fusion

lundi 6 juillet 2015 23h25
 

MUNICH (Reuters) - Le télédiffuseur ProSiebenSat.1 et l'éditeur Axel Springer discutent depuis peu d'une fusion, a-t-on appris lundi d'une source proche du dossier, confirmant une information du Wall Street Journal.

Le quotidien américain précise que les discussions peuvent très bien ne pas aboutir et qu'un accord serait sans doute examiné de près par les autorités de la concurrence.

ProSieben et Axel Springer, l'éditeur du Bild, se sont refusé à tout commentaire.

L'action ProSieben a terminé à 44,43 euros lundi en Bourse de Francfort, tandis que Springer a fini à 47,29 euros. La capitalisation combinée des deux sociétés est de 14,43 milliards d'euros.

Les télédiffuseurs traditionnels tels que ProSieben ou RTL développent leur offre de contenus médiatiques en ligne face à la concurrence des groupes américains tels que Netflix, Amazon ou HBO.

Springer pour sa part a choisi aussi de se recentrer sur le numérique comme l'ont fait ses concurrents New York Times, News Corp avec le Wall Street Journal et Pearson avec le Financial Times.

Springer avait tenté de racheter ProSieben voici une dizaine d'années mais en avait été empêché par l'autorité de tutelle des médias KEK, estimant que l'entité issue de la fusion exercerait trop d'influence sur l'opinion publique.

Début 2014, l'éditeur allemand avait racheté le télédiffuseur N24, producteur des programmes d'informations des chaînes ProSieben, Sat.1 et Kabel Eins de ProSiebenSat.1.

(Jörn Poltz et Victoria Bryan, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

 
Le télédiffuseur ProSiebenSat.1 et l'éditeur Axel Springer discutent depuis peu d'une fusion, a-t-on appris d'une source proche du dossier, confirmant une information du Wall Street Journal. /Photo d'archives/REUTERS/Michaela Rehle