La CE ouvre une enquête approfondie sur le projet Jazztel/Orange

jeudi 4 décembre 2014 14h56
 

PARIS (Reuters) - La Commission européenne a annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête approfondie sur le projet de rachat de l'opérateur espagnol Jazztel par Orange, comme l'avait rapporté Reuters la veille de sources au fait du dossier.

La Commission, dans un communiqué, précise que cet examen approfondi ne préjuge pas de l'issue de la procédure et qu'elle dispose à présent d'un délai de 90 jours ouvrables, soit jusqu'au 24 avril 2015, pour arrêter une décision.

La CE dit craindre une diminution importante de la pression concurrentielle en Espagne pour les services d'accès à l'internet fixe, segment sur lequel Orange et Jazztel se livrent actuellement concurrence, ainsi que pour les offres "multiple play" fixes et mobiles.

"La disparition de Jazztel en tant que force concurrentielle importante pourrait entraîner des hausses de prix de ces services pour les clients en Espagne", écrit-elle.

Orange, dans un communiqué, indique qu'il maintient son objectif de finaliser le rachat de Jazztel dans le courant du premier semestre 2015, cette phase d'examen approfondi ayant d'ores et déjà été intégrée au calendrier de l’opération.

Le groupe réaffirme dans le même temps sa confiance dans l'aboutissement de cette acquisition.

Le PDG d'Orange Stéphane Richard, interrogé dans la matinée en marge d'un colloque à Paris, s'était dit surpris que Bruxelles veuille approfondir l'instruction de ce projet.

L'opérateur historique français, qui souhaite renforcer sa présence en Espagne où il contrôle déjà le numéro trois du mobile, avait annoncé le 15 septembre cette OPA amicale valorisant Jazztel à 3,4 milliards d'euros.

(Dominique Rodriguez, édité par Gwénaelle Barzic)

 
La Commission européenne a annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête approfondie sur le projet de rachat de l'opérateur espagnol Jazztel par Orange, comme l'avait rapporté Reuters la veille de sources au fait du dossier. /Photo prise le 16 septembre 2014/REUTERS/Andrea Comas