Deutsche Telekom et Orange discutent avec BT sur EE

mercredi 26 novembre 2014 09h50
 

FRANCFORT/PARIS (Reuters) - L'allemand Deutsche Telekom et le français Orange ont confirmé mercredi avoir engagé des discussions exploratoires avec le britannique BT au sujet de leur filiale commune de téléphonie mobile EE.

BT avait déclaré lundi avoir été approché par Telefonica, le propriétaire de l'opérateur mobile O2, et par Orange et Deutsche Telekom en vue d'une alliance qui créerait un nouvel acteur de premier plan à la convergence de la téléphonie fixe, du mobile et de la télévision.

"Deutsche Telekom et Orange ont des discussions exploratoires avec BT, même s'il est trop tôt pour dire si elles déboucheront à terme sur une transaction", soulignent les deux groupes dans un communiqué commun.

Deutsche Telekom et Orange précisent qu'ils évaluent "les différentes options stratégiques" pour EE sur le marché britannique des télécoms.

Le projet de BT de développer ses activités mobiles à partir de l'an prochain semble avoir joué le rôle de catalyseur de la consolidation du marché britannique, que se partagent aujourd'hui quatre réseaux et quatre grands fournisseurs haut débit.

Les opérateurs cherchent en effet à s'adapter à l'évolution des comportements des consommateurs, qui prisent de plus en plus les abonnements groupés réunissant téléphonie fixe, mobile, accès internet et télévision, au détriment des opérateurs spécialisés.

Des dirigeants de Telefonica, Orange et Deutsche Telekom avaient déclaré la semaine dernière que la stratégie de leur groupe en Grande-Bretagne dépendrait, entre autres, du degré d'agressivité de BT dans le mobile et de l'intérêt des clients pour les offres groupées.

Mais il apparaît désormais que ces groupes ont déjà entamé les discussions avec BT en vue d'une alliance, voire d'une cession de leurs activités mobiles.

(Ludwig Burger à Francfort, Matthieu Protard et Bertrand Boucey à Paris, édité par Dominique Rodriguez)

 
L'allemand Deutsche Telekom et le français Orange ont confirmé mercredi avoir engagé des discussions exploratoires avec le britannique BT au sujet de leur filiale commune de téléphonie mobile EE. /Photo d'archives/    REUTERS/Toby Melville