Des actionnaires mécontents de Yahoo appellent AOL à la rescousse

mercredi 12 novembre 2014 14h58
 

par Nadia Damouni et Jennifer Saba

NEW YORK (Reuters) - Au moins deux des principaux actionnaires de Yahoo, mécontents de la gestion de Marissa Mayer, ont demandé au directeur général d'AOL Tim Armstrong d'explorer les voies d'une fusion entre les deux groupes et de prendre les rênes du nouvel ensemble.

Cette annonce intervient après une campagne du fonds activiste Starboard Value LP, qui appelait Yahoo à étudier un rapprochement avec AOL et à scinder les actifs web du groupe en Asie.

Tim Armstrong s'est montré réceptif à l'appel des actionnaires frondeurs de Yahoo et a reconnu les avantages potentiels d'un tel accord, ont déclaré des actionnaires de Yahoo.

Mais il a minimisé la possibilité d'une transaction, selon des investisseurs et deux sources proches d'AOL. Il n'y a pas de discussions entre les deux groupes et le patron d'AOL a déclaré qu'il n'envisagerait qu'une offre amicale, d'après ces sources.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès d'AOL et de Yahoo.

D'après les deux actionnaires frondeurs de Yahoo, qui ont rencontré Tim Armstrong récemment, la fusion des deux groupes pourrait permettre d'économiser jusqu'à 1,5 milliard de dollars (1,20 milliard d'euros).

Le fonds Starboard, que Reuters n'a pu interroger, souhaite séparer les activités de courrier électronique et web de Yahoo pour les fusionner avec AOL, à en croire un actionnaire de Yahoo.

  Suite...

 
Au moins deux des principaux actionnaires de Yahoo, mécontents de la gestion de Marissa Mayer (photo), ont demandé au directeur général d'AOL Tim Armstrong d'explorer les voies d'une fusion entre les deux groupes et de prendre les rênes du nouvel ensemble. /Photo prise le 7 janvier 2014/REUTERS/Robert Galbraith