Telefonica croit à son redressement malgré un bénéfice en recul

mercredi 12 novembre 2014 16h23
 

MADRID (Reuters) - Telefonica s'est félicité mercredi de la hausse du nombre de clients souscrivant à ses offres "quadruple play" (fixe, mobile, télévision et internet), malgré la publication d'un bénéfice d'exploitation et d'un chiffre d'affaires en recul sur les neuf premiers mois de 2014.

Cet accès d'optimisme est soutenu par les résultats de ses concurrents britannique et néerlandais Vodafone et KPN, qui commencent à tirer profit de leurs investissements dans les réseaux à haut débit.

Mais la confirmation du redressement de l'opérateur espagnol, après trois années difficiles, pourrait prendre encore quelques mois.

Telefonica a perdu plus d'un tiers de son chiffre d'affaires et de son bénéfice d'exploitation en Espagne avec la réduction des dépenses des consommateurs dans les télécoms. Le groupe mise à présent sur les offres "quadruple play", regroupant en une seule facture téléphonie fixe et mobile, internet haut débit et télévision via la fibre optique, pour reconquérir les consommateurs.

Cette stratégie se heurte pour l'instant à la guerre des prix : les marges de l'opérateur télécoms sur son marché d'origine ont continué de chuter sur les neuf premiers mois de l'année pour tomber à 45,9%, en recul de 2,7 points. L'Espagne représente 42% des ventes du groupe et 30% du résultat d'exploitation.

Au total, le bénéfice d'exploitation du groupe sur les neuf premiers mois de l'année a reculé de 12,6% à 12,33 milliards d'euros, en raison du tassement de ses marges en Espagne mais aussi de taux de change défavorables en Amérique latine.

Le bénéfice net a baissé de 9,4% sur la période, à 2,85 milliards d'euros, et le chiffre d'affaires de 10,9% à 37,98 milliards.

Les comparatifs de 2013 sont défavorables du fait de cessions d'actifs mais les chiffres des neuf premiers mois de 2014 n'en sont pas moins légèrement supérieurs aux attentes des analystes, qui anticipaient en moyenne un résultat net de 2,84 milliards, un bénéfice d'exploitation de 12,19 milliards et un chiffre d'affaires de 37,93 milliards.

Telefonica a expliqué mercredi qu'il n'exclurait pas de nouvelles cessions d'actifs si celles-ci lui permettaient de réduire son endettement et d'atteindre son objectif d'une dette ramenée sous 43 milliards d'euros en fin d'année.

(Julien Toyer et Andrés González, Véronique Tison et Claude Chendjou pour le service français, édité par Marc Angrand)

 
L'opérateur télécoms espagnol Telefonica a publié une baisse de 12,6% de son bénéfice d'exploitation sur les neuf premiers mois de 2014, à 12,33 milliards d'euros, en raison d'un tassement de ses marges en Espagne et de taux de change défavorables en Amérique latine. /Photo prise le 12 novembre 2014/REUTERS/Albert Gea