L'UE et la Chine se réconcilient sur les télécoms

lundi 20 octobre 2014 14h15
 

par Robin Emmott

BRUXELLES (Reuters) - L'Union européenne a mis fin à son différend de longue date avec la Chine sur les équipements de télécommunications, a annoncé lundi le commissaire au Commerce Karel de Gucht.

En levant sa menace de sanctions contre les importations chinoises, la Commission européenne sortante apporte une note d'apaisement bienvenue dans les relations entre les deux puissances commerciales.

"L'UE et la Chine ont réglé le cas des télécoms", a déclaré Karel de Gucht dans un communiqué, en rappelant que l'UE avait à coeur à faire respecter une stricte égalité de traitement entre ses entreprises et celles de ses partenaires stratégiques comme la Chine.

L'enquête avait été ouverte le 15 mai 2013 mais, comme l'a rapporté Reuters le 8 octobre, Karel de Gucht espérait parvenir à un accord avant l'installation du nouvel exécutif européen début novembre, tandis que la Chine oeuvrait aussi à un apaisement susceptible d'ouvrir la voie à un accord de libre-échange entre les deux puissances.

Le règlement du contentieux vient ainsi confirmer le réchauffement des relations commerciales bilatérales déjà bien engagé après la visite du président Xi Jinping à Bruxelles en mars.

"L'enquête sur les réseaux de télécommunications mobiles en provenance de Chine ne sera pas poursuivie", a déclaré Karel de Gucht.

Les Européens soupçonnaient les équipementiers chinois Huawei et ZTE de bénéficier d'aides publiques pour baisser leurs prix et prendre des parts de marché au détriment des Ericsson, Nokia Siemens Networks et autres Alcatel-Lucent.

  Suite...

 
L'Union européenne a mis fin à son différend de longue date avec la Chine sur les équipements de télécommunications, une note d'apaisement bienvenue dans les relations entre les deux puissances commerciales. /Photo d'archives/REUTERS/Alessandro  Bianchi