Apple veut ranimer la croissance des ventes de tablettes

mercredi 15 octobre 2014 11h59
 

SEATTLE (Reuters) - Apple devrait présenter jeudi des iPad plus fins et plus puissants en vue des fêtes de fin d'année mais ces nouvelles tablettes pourraient ne pas suffire pour réveiller l'engouement chez des consommateurs déjà suréquipés en appareils mobiles et tactiles.

Les ventes de tablettes sont attendues en hausse de 11% cette année, selon les nouvelles prévisions du cabinet d'études Gartner, après avoir grimpé de 55% en 2013. Parallèlement, les ventes de smartphones continuent à s'envoler et celles d'ordinateurs de bureau se reprennent.

Du côté d'Apple, dont l'iPad a lancé le marché des tablettes il y a tout juste quatre ans, les ventes ont reculé sur deux trimestres consécutifs. Les investisseurs restent focalisés sur l'iPhone, la principale source de revenus d'Apple, mais un déclin prolongé des ventes d'iPad pourrait menacer environ 15% du chiffre d'affaires du groupe.

Cette tendance est également une mauvaise nouvelle pour Samsung, Amazon et Microsoft qui ont tous lourdement investi dans le développement de tablettes et présentent leurs offres en vue de la saison des fêtes.

"Je ne pense pas qu'ils (Apple) parviendront à renverser la tendance parce que le marché est saturé", Michael Yoshikami, directeur général de Destination Wealth Management. "Les nouveaux appareils ne seront pas assez nouveaux pour provoquer un nouveau cycle."

Plus d'un foyer américain sur deux possède déjà au moins une tablette et attend maintenant plus longtemps avant de la remplacer. "Aller au-delà de 50% prendra du temps", prévient Mikako Kitagawa, analyste chez Gartner.

Selon lui, la plupart des gens auront un smartphone à l'avenir. Le reste est difficile à prévoir. "Vous avez besoin d'avoir un smartphone. C'est un appareil qu'il faut avoir, ensuite vous pensez aux appareils à l'écran plus grand."

LA TABLETTE PRISE EN ÉTAU   Suite...

 
Apple devrait présenter jeudi des iPad plus fins et plus puissants en vue des fêtes de fin d'année mais ces nouvelles tablettes pourraient ne pas suffire pour réveiller l'engouement chez des consommateurs déjà suréquipés en appareils mobiles et tactiles. /Photo prise le 19 septembre 2014/REUTERS/Adrees Latif