Qualcomm rachète CSR au nez et à la barbe de Microchip

mercredi 15 octobre 2014 11h55
 

LONDRES (Reuters) - Qualcomm va racheter le fabricant de puces CSR pour 1,56 milliard de livres (1,96 milliard d'euros), évinçant son rival Microchip Technology qui était intéressé par le spécialiste britannique du Bluetooth.

CSR, pour Cambridge Silicon Radio, est spécialisé dans la connectivité et ses puces connaissent une forte croissance dans des domaines comme l'automobile et les appareils portables.

Qualcomm, le premier fabricant mondial de puces pour appareils mobiles, propose 900 pence par action, en numéraire, dans le cadre de son OPA amicale.

A la Bourse de Londres, l'action CSR bondit de 29,46% à 852,5 pence vers 9h25 GMT pour se rapprocher du prix de l'offre.

La firme britannique, dont le titre avait clôturé à 658,5 pence mardi, avait repoussé en août une offre informelle de Microchip en jugeant le prix insuffisant. Les deux parties étaient en discussions depuis, avec une date butoir fixée à ce mercredi par les autorités de régulation.

Dans un communiqué, le directeur général de Qualcomm, Steven M. Mollenkopf, précise que le leadership de CSR dans les technologies Bluetooth, Bluetooth Smart et audio permettront d'étoffer l'offre du groupe américain.

(Paul Sandle, Véronique Tison pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

 
Qualcomm va racheter le fabricant de puces CSR pour 1,56 milliard de livres (1,96 milliard d'euros), évinçant son rival Microchip Technology qui était intéressé par le spécialiste britannique du bluetooth. /Photo prise le 24 février 2014/REUTERS/Albert Gea