Bruxelles autorise le rachat de WhatsApp par Facebook

vendredi 3 octobre 2014 12h18
 

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a autorisé vendredi le rachat de la messagerie instantanée sur mobile WhatsApp par Facebook pour 19 milliards de dollars (14,9 milliards d'euros).

Cette opération, la plus importante acquisition conclue par Facebook depuis sa création il y a dix ans, doit permettre au réseau social américain de s'assurer une position de premier plan sur le marché en forte croissance de la messagerie instantanée sur mobile face aux opérateurs de télécommunications.

"Nous avons soigneusement étudié ce projet d'acquisition et nous avons abouti à la conclusion qu'elle ne nuirait pas à la concurrence sur ce marché dynamique et en croissance. Les consommateurs continueront d'avoir un vaste choix d'applications de communication grand public", a déclaré le commissaire à la Concurrence, Joaquin Almunia.

Reuters avait rapporté le 25 septembre que l'exécutif communautaire s'apprêtait à donner son feu vert au projet.

(Foo Yun Chee, Marc Angrand pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

 
La Commission européenne a autorisé vendredi le rachat de la messagerie instantanée sur mobile WhatsApp par Facebook pour 19 milliards de dollars (14,9 milliards d'euros). /Photo d'archives/REUTERS/Barry Huang