Orange signe avec Netflix mais prépare une offre rivale

jeudi 2 octobre 2014 15h01
 

PARIS (Reuters) - Orange a confirmé jeudi qu'il proposerait le mois prochain l'offre de vidéo en illimité du géant américain Netflix sur ses boxes sans pour autant renoncer à l'élaboration d'une offre alternative pour laquelle il est en discussions avec des acteurs français.

Le premier opérateur télécoms en France a tenu sa conférence annuelle dédiée à l'innovation qui a fait la part belle aux objets connectés et aux services dédiés à la maison, deux segments en plein essor sur lesquels l'opérateur espère se faire une place face à des concurrents déjà nombreux.

Lors de ses 45 minutes de présentation sur la scène du théâtre national de Chaillot, le PDG Stéphane Richard a annoncé sans s'étendre sur le sujet que le service américain de vidéo à la demande par abonnement serait accessible pour ses 10 millions de clients en novembre, confirmant des informations rapportées par la presse dès mercredi soir.

Orange emboîte ainsi le pas de Bouygues Telecom (Bouygues) qui avait annoncé un accord avec la société californienne dès son lancement dans l'Hexagone il y a 15 jours.

"J'ai toujours dit qu'on se donnerait un peu de temps d'évaluer la situation, d'en parler avec nos grands partenaires dans le domaine des contenus payants", a expliqué Stéphane Richard à des journalistes en marge de la conférence.

"Il me semble que le lancement de Netflix s'est plutôt bien passé. Je considère qu'aujourd'hui, les conditions sont parfaitement apaisées pour qu'on puisse proposer ce service à nos clients et ainsi ne pas les pénaliser par rapport à d'autres opérateurs", a-t-il ajouté.

Netflix n'est qu'un service de SVoD parmi d'autres, a cependant souligné le PDG de l'opérateur qui propose sur ses boxes d'autres offres de vidéo en streaming comme CanalPlay (le service de Canal+, FilmoTv ou encore OCS, le service "maison" d'Orange.

"En parallèle, nous travaillons avec des partenaires français pour enrichir toujours plus les offres proposées sur nos boxes", a expliqué le PDG devant l'assistance.

L'opérateur discute en particulier avec d'autres acteurs français de la SVoD en vue de mettre sur pied une offre commune alternative à celle de Netflix, indique-t-on chez Orange, sans préciser le nom des acteurs concernés.   Suite...

 
Le PDG d'Orange, Stéphane Richard. Le premier opérateur télécoms français proposera en novembre l'offre de vidéo en illimité du géant américain Netflix sur ses boxes, mais ne renonce pas pour autant à l'élaboration d'une offre alternative pour laquelle il est en discussions avec des acteurs français. /Photo prise le 2 octobre/REUTERS/Charles Platiau