Intel investit en Chine dans les puces pour mobiles

vendredi 26 septembre 2014 09h16
 

PEKIN/SAN FRANCISCO (Reuters) - Intel a annoncé vendredi qu'il allait investir jusqu'à 1,5 milliard de dollars (1,17 milliard d'euros) pour acquérir une participation de 20% dans deux fabricants chinois de puces pour smartphones et tablettes liés au gouvernement chinois.

Intel entrera au capital de Spreadtrum Communications et RDA Microelectronics par le biais d'un accord avec Tsinghua Unigroup, un fonds de capital-investissement contrôlé par le gouvernement chinois qui possède les deux entreprises.

Le groupe américain, connu surtout pour ses micro-processeurs pour ordinateurs personnels, espère ainsi se développer sur un marché chinois en pleine expansion et combler son retard dans le domaine de la mobilité sur son rival Qualcomm.

L'accord permettra en échange aux deux entreprises chinoises de bénéficier de l'appui du géant américain dans un secteur considéré par Pékin comme hautement stratégique. L'accord, évoqué depuis un moment par la presse chinoise, doit encore obtenir l'aval du gouvernement chinois, précise Unigroup.

(Gerry Shih et Noel Randewich, Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

 
Intel va investir jusqu'à 1,5 milliard de dollars (1,17 milliard d'euros) pour acquérir une participation de 20% dans deux fabricants chinois de puces pour smartphones et tablettes liés au gouvernement chinois. /Photo prise le 3 juin 2014/REUTERS/Pichi Chuang