September 24, 2014 / 5:29 PM / 3 years ago

Infineon règle en partie le contentieux avec Qimonda

1 MINUTES DE LECTURE

Infineon Technologies versera 260 millions d'euros pour régler en partie un contentieux avec son ancienne filiale Qimonda, déclare mercredi l'administrateur judiciaire de cette dernière. /Photo prise le 28 janvier 2014/Michael Dalder

FRANCFORT (Reuters) - Infineon Technologies versera 260 millions d'euros pour régler en partie un contentieux avec son ancienne filiale Qimonda, a déclaré mercredi l'administrateur judiciaire de cette dernière.

Le fabricant allemand de semi-conducteurs a dit qu'il avait déjà provisionné cette somme. "Le règlement partiel est couvert par des provisions déjà imputées par Infineon. Le paiement se fera à partir de la liquidité existante", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Sur ce montant, 125 millions d'euros seront consacrés au rachat de la totalité des brevets de Qimonda, a dit l'administrateur Michael Jaffe dans un communiqué.

Qimonda, scindé en 2006, a déposé son bilan en 2009, victime de la chute des prix des mémoires.

Maria Sheahan, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below