Infineon règle en partie le contentieux avec Qimonda

mercredi 24 septembre 2014 19h28
 

FRANCFORT (Reuters) - Infineon Technologies versera 260 millions d'euros pour régler en partie un contentieux avec son ancienne filiale Qimonda, a déclaré mercredi l'administrateur judiciaire de cette dernière.

Le fabricant allemand de semi-conducteurs a dit qu'il avait déjà provisionné cette somme. "Le règlement partiel est couvert par des provisions déjà imputées par Infineon. Le paiement se fera à partir de la liquidité existante", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Sur ce montant, 125 millions d'euros seront consacrés au rachat de la totalité des brevets de Qimonda, a dit l'administrateur Michael Jaffe dans un communiqué.

Qimonda, scindé en 2006, a déposé son bilan en 2009, victime de la chute des prix des mémoires.

(Maria Sheahan, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)

 
Infineon Technologies versera 260 millions d'euros pour régler en partie un contentieux avec son ancienne filiale Qimonda,  déclare mercredi l'administrateur judiciaire de cette dernière. /Photo prise le 28 janvier 2014/REUTERS/Michael Dalder