Amazon se tourne vers la domotique, étoffe ses services de R&D

mercredi 24 septembre 2014 16h15
 

par Deepa Seetharaman et Noel Randewich

SAN FRANCISCO (Reuters) - Le géant américain du commerce en ligne Amazon prévoit d'étoffer au cours des cinq prochaines années les effectifs de ses discrets laboratoires de recherche dédiés aux produits électroniques dans la Silicon Valley, où sont expérimentés des appareils connectés "intelligents" pour la maison.

Ces projets, détaillés dans un document publié sur le site internet du gouverneur de Californie et par des sources proches du dossier, illustrent la volonté du directeur général Jeff Bezos de miser gros sur le "hardware".

Et ce malgré l'accueil pour le moins timide réservé au smartphone Fire d'Amazon et les critiques de certains investisseurs contre les dépenses jugées dispendieuses pour des projets très expérimentaux.

Amazon prévoit d'augmenter de 27% les effectifs californiens de sa division Lab126, qui comptait près de 3.000 employés sur l'exercice fiscal 2013.

Le Lab126, qui a mis au point les appareils d'électronique grand public comme le Kindle, devrait voir ses effectifs à temps plein portés à au moins 3.757 personnes d'ici 2019, selon un accord conclu en juin avec l'Etat de Californie et qui prévoit 1,2 million de dollars d'allègements fiscaux pour Amazon.

Le groupe investira 55 millions de dollars (43 millions d'euros) dans les activités du Lab126 à Sunnyvale et Cupertino, dit l'accord publié sur le site internet du gouverneur de Californie.

Ces investissements surviennent au moment où le Lab126 teste des appareils de domotique, ouvrant un nouveau front dans la concurrence avec Google et Apple, ont récemment déclaré deux personnes familières des activités de ce laboratoire.

Ces deux sources ont demandé à conserver l'anonymat dans la mesure où elles ne sont pas autorisées à s'exprimer publiquement sur le sujet.   Suite...

 
Le directeur général d'Amazon, Jeff Bezos. Le géant américain du commerce en ligne prévoit d'étoffer au cours des cinq prochaines années les effectifs de ses discrets laboratoires de recherche dédiés aux produits électroniques dans la Silicon Valley, où sont expérimentés des appareils connectés "intelligents" pour la maison.
/Photo d'archives/REUTERS/Jason Redmond