Facebook lancerait une nouvelle plateforme publicitaire

mardi 23 septembre 2014 08h44
 

(Reuters) - Facebook est sur le point de présenter une nouvelle plateforme publicitaire supposée améliorer l'efficacité des annonces en ligne, rapporte le Wall Street Journal, citant des sources proches du dossier.

Il s'agit d'une nouvelle version d'Atlas Advertiser Suite, une plateforme de gestion et de mesure de la publicité rachetée à Microsoft l'année dernière.

Elle devrait permettre aux annonceurs de cibler plus efficacement des utilisateurs de Facebook en mesurant l'audience d'une publicité, les profils qui ont interagi avec l'annonce sur le réseau social ainsi que sur des applications ou d'autres sites.

Ce produit proposera également un outil permettant aux annonceurs d'acheter des espaces publicitaires pour atteindre sur internet des utilisateurs de Facebook.

Microsoft avait acquis Atlas lors de l'achat en 2007 de l'agence de publicité numérique aQuantive. Le géant de logiciels n'est cependant jamais parvenu à en tirer profit et a dû passer en 2012 une charge de 6,2 milliards de dollars (4,7 milliards d'euros) au titre de la dépréciation de cette acquisition.

Le premier réseau social au monde, à la traîne derrière Google sur le marché américain de l'affichage de publicités en ligne, n'a pas dévoilé le montant de l'acquisition de cette technologie.

Facebook compte 1,5 million de clients de ses services de publicité et ce domaine d'activités devrait enregistrer une croissance solide dans toutes les régions où il opère, a déclaré à Reuters en juillet la directrice d'exploitation du groupe, Sheryl Sandberg.

Les recettes tirées de la publicité sur mobile ont grimpé de 151% sur un an, représentant environ 62% des revenus publicitaires du groupe au deuxième trimestre.

(Amrutha Gayathri à Bangalore, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Benoît van Overstraeten)

 
Facebook serait sur le point de présenter une nouvelle plateforme publicitaire supposée améliorer l'efficacité des annonces en ligne. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic