Les constructeurs européens veulent contrer Tesla sur les bornes de recharge

mercredi 11 janvier 2017 16h53
 

par Christoph Steitz

FRANCFORT (Reuters - Les grands constructeurs automobiles européens s'associent pour construire un réseau de chargeurs de batteries ultra-rapides afin de doper la demande pour les voitures électriques et contrer l'avance prise dans ce domaine par l'américain Tesla.

BMW, Volkswagen, Ford et Daimler veulent mettre en place quelque 400 bornes de nouvelle génération en Europe, qui permettront de recharger une voiture en quelques minutes.

La lenteur du chargement de la batterie est l'un des principaux inconvénients des voitures électriques, quand le plein des véhicules traditionnels s'effectue en quelques minutes.

Jusqu'à présent, les conducteurs devaient laisser leur véhicule branché plusieurs heures à une borne pour pouvoir effectuer un trajet d'une certaine distance.

Installer des chargeurs plus rapides stimulera le marché et aidera également les constructeurs traditionnels à réduire l'écart avec Tesla, qui possède son propre réseau de bornes de recharge. Les chargeurs du groupe de la Silicon Valley sont les plus rapides du secteur mais sont incompatibles avec les voitures de ses concurrents.

Les constructeurs appellent à la rescousse les spécialistes, notamment de ceux de l'industrie électrique et du génie, comme les allemands Innogy, E.ON et Siemens et le portugais Efacec, qui travaillent tous sur la technologie, ont rapporté des sources proches du dossier à Reuters.

UN CHARGEUR TROIS FOIS PLUS RAPIDE QUE CEUX DE TESLA   Suite...

 
Les grands constructeurs automobiles européens s'associent pour construire un réseau de chargeurs de batteries ultra-rapides afin de doper la demande pour les voitures électriques et contrer l'avance prise dans ce domaine par l'américain Tesla. BMW, Volkswagen, Ford et Daimler veulent mettre en place quelque 400 bornes de nouvelle génération en Europe, qui permettront de recharger une voiture en quelques minutes. /Photo prise le 10 janvier 2017/REUTERS/Mark Blinch