Nouvelle offensive de Starboard contre la direction de Yahoo

mercredi 6 janvier 2016 21h12
 

NEW YORK (Reuters) - Le fonds activiste Starboard Value, actionnaire de Yahoo, a accentué la pression mercredi sur le groupe internet, appelant à un changement de direction, de conseil d'administration et de stratégie.

Dans un courrier adressé au conseil d'administration, Starboard, appelle implicitement au départ de la directrice générale, Marissa Mayer, et de son équipe.

"Pour réussir, il faut radicalement changer de raisonnement, avec en même temps des changements significatifs à tous les niveaux de l'entreprise, en commençant à celui du conseil d'administration et sans s'arrêter à celui de la direction exécutive", écrit Jeffrey Smith, dirigeant du fonds activiste.

Starboard, qui possède environ 0,75% du capital de Yahoo, appelle à des changements depuis 2014. Il insiste notamment pour que Yahoo scinde ses actifs asiatiques (ses parts dans Alibaba et dans Yahoo Japan) et pour qu'il mette en vente son activité principale de recherche et de publicité sur internet, des propositions soutenues par d'autres actionnaires.

Mais le groupe californien résiste, favorisant le scénario d'une scission exonérée d'impôts de son activité de base, qui pourrait prendre au moins un an.

UN CHANGEMENT DE DIRECTION JUGÉ DE PLUS EN PLUS PROBABLE

"Nous sommes convaincus que ces deux objectifs sont réalisables mais qu'ils vont nécessiter un changement de direction et de stratégie", peut-on lire dans la lettre de Jeffrey Smith.

Selon CNBC, qui cite des sources, le dirigeant du fonds activiste aurait été contacté par des candidats potentiels à la reprise des principales activités de Yahoo.   Suite...

 
Le fonds activiste Starboard Value, actionnaire de Yahoo, a accentué la pression mercredi sur le groupe internet, appelant à un changement de direction, de conseil d'administration et de stratégie. Dans un courrier adressé au conseil d'administration, Starboard, appelle implicitement au départ de la directrice générale, Marissa Mayer, et de son équipe.  /Photo d'archives/REUTERS/Denis Balibouse