Un régulateur chinois demande des explications à Microsoft

mardi 5 janvier 2016 12h17
 

SHANGHAI (Reuters) - La Chine a demandé à Microsoft de s'expliquer sur des "problèmes majeurs" ayant été mis en évidence lors de l'analyse de données numériques saisies dans le cadre d'une enquête antitrust.

L'Administration publique du Commerce et de l'Industrie (SAIC) n'a pas précisé les points sur lesquels portaient sa requête, mais celle-ci semble s'inscrire dans le cadre d'une enquête lancée fin juillet 2014 portant sur le système d'exploitation Windows du géant américain.

Le groupe de Redmond doit fournir une explication complète en réponse à cette demande, a précisé dans un communiqué la SAIC, qui n'était pas joignable dans l'immédiat pour un commentaire.

La demande du régulateur chinois, près d'un an et demi après l'ouverture d'une enquête sur des soupçons d'infractions à la législation de la concurrence, pourrait compliquer les perspectives de Microsoft, qui tente de renforcer sa position dans la deuxième économie mondiale.

"Nous sommes attachés à respecter les lois chinoises et déterminés à répondre aux questions et inquiétudes de la SAIC", a déclaré un porte-parole du groupe américain.

Le géant du logiciel est l'une des plus importantes entreprises américaines concernée par le renforcement de la vigilance des régulateurs chinois, que certains interprètent comme une tentative de protéger les entreprises et consommateurs locaux.

Au moment de l'ouverture de l'enquête, la SAIC avait indiqué que Microsoft n'avait pas dévoilé un certain nombre d'informations sur son système d'exploitation Windows et sur sa suite bureautique Office. L'administration chinoise avait indiqué que ses investigations portaient également sur un vice-président et des hauts responsables du groupe.

Des perquisitions menées dans plusieurs bureaux de Microsoft à Pékin, Shanghai, Canton et Chengdu avaient permis la saisie d'une masse de documents, courriels et autres données.

(John Ruwitch; Myriam Rivet pour le service français, édité par Véronique Tison)

 
La Chine a demandé à Microsoft de s'expliquer sur des "problèmes majeurs" ayant été mis en évidence lors de l'analyse de données numériques saisies dans le cadre d'une enquête antitrust. Cette requête semble s'inscrire dans le cadre d'une enquête lancée fin juillet 2014 portant sur le système d'exploitation Windows du géant américain. /Photo d'archives/REUTERS