L'informatique nord-coréenne, un miroir de son système politique

lundi 28 décembre 2015 11h30
 

par Jeremy Wagstaff

SINGAPOUR (Reuters) - Développement en autarcie, dispositifs de surveillance de ses utilisateurs, marquage des données: le système d'exploitation informatique mis au point en Corée du Nord, que deux chercheurs allemands ont pu analyser, ressemble grandement au système politique de la République populaire démocratique.

Florian Grunow et Niklaus Schiess, de la société spécialisée en sécurité informatique ERNW GmbH, ont réussi à télécharger ce système d'exploitation depuis un site internet hors de Corée du Nord et en ont exploré le code dans le détail.

Ils ont exposé à l'agence Reuters leurs conclusions, qu'ils présenteront dimanche prochain à Hambourg lors du Chaos Communication Congress, un rassemblement de hackers et de spécialistes de la sécurité des systèmes informatisés.

Le système d'exploitation "100% Made in North-Korea", dénommé Etoile Rouge OS, illustre le dilemme du régime de Pyongyang: comment bénéficier des avantages liés à l'informatisation de la société et à internet tout en maintenant un contrôle étroit sur la diffusion des idées et de la culture ?

Aucune donnée fiable ne quantifie le parc informatique actuel en Corée du Nord, où un système intranet rudimentaire permet de se connecter à des sites officiels ou autorisés mais pas au réseau mondial.

Contrairement à ce que de nombreux observateurs pensaient, Etoile Rouge, notent les chercheurs allemands, n'est pas simplement une copie de systèmes d'exploitation occidentaux existants.

"Kim Jong-il (le dirigeant nord-coréen mort en décembre 2011) avait déclaré que la Corée du Nord devait mettre au point son propre système. C'est ce qu'ils ont fait", résume Florian Grunow.

La dernière version d'Etoile Rouge OS remonte vraisemblablement à 2013. Elle est basée sur une version du système d'exploitation libre Fedora mis au point par Linux mais possède ses propres caractéristiques, notamment dans le domaine de cryptage des données.   Suite...

 
Copie électronique d'un numéro du journal Rodong Sinmun, dans une librairie nord-coréenne. Développement en autarcie, dispositifs de surveillance de ses utilisateurs, marquage des données: le système d'exploitation informatique mis au point en Corée du Nord, que deux chercheurs allemands ont pu analyser, ressemble grandement au système politique de la République populaire démocratique. /Photo d'archives/REUTERS/KCNA