Publicis et Les Echos veulent réunir 5.000 start-ups à Paris

jeudi 17 décembre 2015 13h56
 

PARIS (Reuters) - Paris pourrait accueillir en juin prochain quelque 5.000 start-up à l'initiative du géant de la publicité Publicis et du groupe de presse Les Echos qui ambitionnent de contribuer à l'émergence de nouveaux champions.

Berceau des pépites BlaBlacar, Sigfox et Criteo, la France est pourtant absente des grands forums mondiaux qui réunissent les acteurs clés de l'écosystème numérique à l'image du Consumer Electronic Show de Las Vegas, du Web Summit de Dublin ou du salon Digital Life and Design (DLD) de Tel Aviv.

Publicis et le quotidien économique Les Echos se sont associés pour créer une nouvelle manifestation à Paris au moment où les initiatives se multiplient pour restaurer l'image de la capitale française, frappée par des attentats en 2015.

Baptisé Viva Technology, elle réunira du 30 juin au 2 juillet jeunes pousses de la Tech, grandes entreprises, universitaires, investisseurs, cabinets de conseil, expliquent les organisateurs qui ont pour objectif d'attirer 30.000 visiteurs.

"Nous essayons de faire en sorte que la France soit l'endroit où les choses vont se passer à l'avenir", a expliqué à Reuters Maurice Lévy, le président du directoire de Publicis en marge d'une conférence de presse.

"Il y a beaucoup d'initiatives, il y a beaucoup de gens qui s'investissent. Avoir un endroit qui soit un catalyseur de ces énergies et de ces talents, c'est quelque chose de naturel", a ajouté le dirigeant de Publicis, qui avait orchestré la tenue de l'"e-G8" en 2011.

Plusieurs entreprises seront partenaires de l'événement parmi lesquelles Orange, BNP Paribas, Axa et Google.

(Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot)