Fairchild Semiconductor objet d'une autre offre, non sollicitée

mardi 8 décembre 2015 15h04
 

(Reuters) - Fairchild Semiconductor International a annoncé mardi qu'il avait une proposition d'achat non sollicitée de 2,46 milliards de dollars (2,26 milliards d'euros), sans donner l'identité de l'entreprise ayant fait cette offre.

Cette offre de 21,70 dollars par action représente une prime de 11,1% sur le cours de clôture de lundi de Fairchild et dépasse la proposition de 20 dollars par action soumise par ON Semiconductor.

ON Semiconductor avait annoncé en novembre un accord en vue de racheter Fairchild Semiconductor International pour 2,4 milliards de dollars (2,25 milliards d'euros).

Fairchild a dit que son conseil d'administration examinerait la nouvelle proposition, tout en continuant à privilégier celle d'ON Semiconductor.

Pour certains analystes, cette alliance viserait surtout à soustraire Fairchild à la convoitise des concurrents et en particulier du chinois Tsinghua Unigroup, qui ambitionne de devenir le numéro trois mondial des semiconducteurs.

Le spécialiste allemand des semiconducteurs Infineon Technologies passait également pour être intéressé par Fairchild, qui a du mal à accroître ses revenus dans un contexte de ralentissement de la demande.

Le secteur des semi-conducteurs traverse depuis plusieurs mois déjà une phase de concentration qui vise à répondre à la demande croissante de composants à bas prix et à diversifier les portefeuilles de produits.

Intel, le numéro un mondial, avait conclu en juin le rachat d'Altera pour 16,7 milliards de dollars, quelques semaines seulement après l'annonce du rachat de Broadcom par Avago Technologies pour 37 milliards.

L'action Fairchild se traitait à 21,12 dollars en avant-Bourse.   Suite...

 
Fairchild Semiconductor International a annoncé qu'il avait une proposition d'achat non sollicitée de 2,46 milliards de dollars (2,26 milliards d'euros), sans donner l'identité de l'entreprise ayant fait cette offre. ON Semiconductor avait annoncé en novembre un accord en vue de racheter Fairchild Semiconductor International pour 2,4 milliards de dollars. /Photo d'archives/REUTERS/Michael Dalder