Infineon dépasse largement les attentes du marché

jeudi 26 novembre 2015 11h10
 

par Harro Ten Wolde

FRANCFORT (Reuters) - Infineon a déclaré jeudi que l'intégration du groupe américain International Rectifier, bouclée en début d'année pour trois milliards de dollars, était en avance sur le calendrier, ce qui a permis au fabricant allemand de semi-conducteurs de dégager un bénéfice trimestriel nettement supérieur aux attentes.

Le groupe, dont les produits servent aussi bien à activer des airbags ou à contrôler des machines à laver qu'à gérer l'alimentation électrique et les émissions polluantes des voitures, a également dit s'attendre à une progression de son chiffre d'affaires pour l'exercice 2015-2016 qui correspond à la partie haute des estimations des analystes financiers.

Ces annonces se sont traduites par une envolée du titre Infineon, qui progressait vers 11h00 de 11,49% à 12,9660 euros, évoluant au plus haut depuis treize ans et affichant de loin la plus forte hausse de l'indice Stoxx 600.

La valeur entraînait dans son sillage l'ensemble du secteur technologique (+1,25%), dont STMicroelectronics (+5,7%), deuxième plus forte hausse du Stoxx 600.

Ce dernier, tout comme le néerlandais NXP, s'est pourtant montré bien moins optimiste qu'Infineon en matière de perspectives en expliquant fin octobre que la détérioration du marché chinois s'était étendue à d'autres régions et que la situation ne devrait pas s'améliorer au cours des deux prochains trimestres.

En Bourse, depuis le début de l'année, Infineon, qui a relevé à deux reprises ses prévisions pour l'exercice 2014-2015, clos le 30 septembre, est en hausse de 48% contre +16,5% pour l'indice sectoriel.

"La marge du quatrième trimestre générée par les activités acquises était déjà de 15% (...) Avec cela, nous avons atteint notre objectif avec plus d'un an d'avance", a déclaré Reinhard Ploss, président du directoire d'Infineon, cité dans un communiqué.

  Suite...

 
Infineon, fabricant allemand de puces à destination de l'industrie automobile, affiche un bénéfice d'exploitation en hausse de 52% et nettement supérieur aux attentes au titre de son quatrième trimestre./Photo d'archives/REUTERS/Michael Dalder