26 novembre 2015 / 07:34 / dans 2 ans

Infineon dépasse largement les attentes du marché

Infineon, fabricant allemand de puces à destination de l'industrie automobile, affiche un bénéfice d'exploitation en hausse de 52% et nettement supérieur aux attentes au titre de son quatrième trimestre./Photo d'archives/REUTERS/Michael Dalder

FRANCFORT (Reuters) - Infineon a déclaré jeudi que l‘intégration du groupe américain International Rectifier, bouclée en début d‘année pour trois milliards de dollars, était en avance sur le calendrier, ce qui a permis au fabricant allemand de semi-conducteurs de dégager un bénéfice trimestriel nettement supérieur aux attentes.

Le groupe, dont les produits servent aussi bien à activer des airbags ou à contrôler des machines à laver qu‘à gérer l‘alimentation électrique et les émissions polluantes des voitures, a également dit s‘attendre à une progression de son chiffre d‘affaires pour l‘exercice 2015-2016 qui correspond à la partie haute des estimations des analystes financiers.

Ces annonces se sont traduites par une envolée du titre Infineon, qui progressait vers 11h00 de 11,49% à 12,9660 euros, évoluant au plus haut depuis treize ans et affichant de loin la plus forte hausse de l‘indice Stoxx 600.

La valeur entraînait dans son sillage l‘ensemble du secteur technologique (+1,25%), dont STMicroelectronics (+5,7%), deuxième plus forte hausse du Stoxx 600.

Ce dernier, tout comme le néerlandais NXP, s‘est pourtant montré bien moins optimiste qu‘Infineon en matière de perspectives en expliquant fin octobre que la détérioration du marché chinois s‘était étendue à d‘autres régions et que la situation ne devrait pas s‘améliorer au cours des deux prochains trimestres.

En Bourse, depuis le début de l‘année, Infineon, qui a relevé à deux reprises ses prévisions pour l‘exercice 2014-2015, clos le 30 septembre, est en hausse de 48% contre +16,5% pour l‘indice sectoriel.

“La marge du quatrième trimestre générée par les activités acquises était déjà de 15% (...) Avec cela, nous avons atteint notre objectif avec plus d‘un an d‘avance”, a déclaré Reinhard Ploss, président du directoire d‘Infineon, cité dans un communiqué.

EFFET DE CHANGES POSITIF

Le secteur mondial des semi-conducteurs est en pleine phase de consolidation, avec le rachat de Freescale par NXP pour 11,8 milliards de dollars, celui d‘Atmel par Dialog Semiconductor pour 4,6 milliards ou encore celui de Fairchild par ON Semiconductor pour 2,4 milliards. Intel, le numéro un mondial, a conclu en juin le rachat d‘Altera pour 16,7 milliards de dollars, quelques semaines après l‘annonce du rachat de Broadcom par Avago Technologies pour 37 milliards.

Au total, les fusions-acquisitions annoncées cette année dans le secteur dépassent 80 milliards de dollars selon les données Thomson Reuters. Cette phase de concentration vise à répondre à la demande croissante de composants à bas prix et à diversifier les portefeuilles de produits.

Infineon a précisé que son bénéfice d‘exploitation du quatrième trimestre 2014-2015, également porté par des effets de change favorables, avait bondi de 52% à 286 millions d‘euros, chiffre supérieur à la prévision la plus optimiste des dix analystes interrogés par Reuters.

Pour l‘ensemble de l‘exercice 2015-2016, le groupe allemand dit s‘attendre à une croissance de son chiffre d‘affaires comprise entre 11% et 15% et à une marge d‘exploitation de 16%.

Cette prévision induit, en valeur, un chiffre d‘affaires allant de 6,43 milliards à 6,66 milliards d‘euros alors que les analystes avaient anticipé jusqu‘ici 6,4 milliards d‘euros en moyenne.

Infineon a précisé que les ventes de ses produits dédiés à la gestion des flux d‘électricité, qui contribuent à hauteur d‘environ un tiers de son chiffre d‘affaires, devraient enregistrer une croissance supérieure à la moyenne du groupe.

En revanche, les livraisons de puces pour le secteur automobile, qui comprennent aussi celles qui font fonctionner les limiteurs de vitesse ou encore celles qui gèrent l‘alimentation électrique des voitures, devraient progresser à un niveau inférieur à cette moyenne.

Le segment automobile représente près de 40% du chiffre d‘affaires d‘Infineon.

Bertrand Boucey et Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below