Sony et Panasonic gardent leurs téléviseurs pour la marque

vendredi 19 juin 2015 09h14
 

par Ritsuko Ando et Reiji Murai

TOKYO (Reuters) - Sony et Panasonic continueront de fabriquer des téléviseurs, même si cela leur a déjà coûté beaucoup d'argent, estimant que déserter les appartements des consommateurs les priverait de perspectives plus prometteuses.

L'électronique grand public représente un pourcentage du chiffre d'affaires moindre à présent pour Sony, recentré sur le jeu vidéo et les capteurs, et pour Panasonic, présent surtout sur les batteries des voitures électriques. Les téléviseurs figurent toutefois parmi leurs produits les plus connus.

Rester sur le segment des téléviseurs, surtout dans la frange du haut de gamme, doit provoquer un effet d'entraînement lorsque le consommateur vient acheter d'autres produits électroniques, pensent les deux groupes japonais.

Un constat partagé par certains analystes. "S'ils renoncent aux téléviseurs, il y a un risque que la marque Sony en pâtisse", dit Junya Ayada, de Daiwa Securities.

Pour l'heure, ce sont les coréens Samsung et LG Electronics qui dominent le segment, avec une part de marché combinée de l'ordre de 40%, Sony et Panasonic se contentant d'une portion beaucoup plus modeste - 7% et 4% respectivement - s'appuyant sur les modèles haut de gamme dits "4K".

"La télévision est l'âme de Sony; il est hors de question de faire sans", a dit à Reuters Ichiro Takagi, responsable des activités audio et loisirs domestiques de Sony.

"Il fut un temps où nous recherchions les volumes et nous avons perdu cette course dans les grandes largeurs", a-t-il ajouté. "Même à l'époque du Trinitron (technologie avec laquelle Sony avait révolutionné le segment TV), nous n'avions qu'une part de marché de 10% environ. Je pense que 10% c'est bien maintenant".

Sous la houlette du directeur général Kazuo Hirai, Sony a supprimé des milliers d'emplois et vendu son segment PC, déficitaire des années durant.   Suite...

 
Sony et Panasonic continueront de fabriquer des téléviseurs, même si cela leur a déjà coûté beaucoup d'argent, estimant que déserter les appartements des consommateurs les priverait de perspectives plus prometteuses. Les téléviseur, qui représentent désormais un pourcentage du chiffre d'affaires moindre pour ces deux groupes, figurent parmi leurs produits les plus connus. /Photo d'archives/REUTERS/Yuya Shino