Orange veut réduire sa participation dans Mobinil

mercredi 3 juin 2015 18h57
 

LE CAIRE (Reuters) - Orange envisage de réduire sa participation dans sa filiale égyptienne Mobinil, a déclaré mercredi le directeur général du groupe français.

L'opérateur, qui possède 99% de capital de Mobinil, mettra 10 à 15% de ses actions en vente à la Bourse du Caire ou bien vendra une participation à un partenaire local en 2016, a précisé Stéphane Richard.

"Notre intention est de réduire notre participation dans Mobinil pour faire de la place pour de nouveaux actionnaires, de nouveaux partenaires égyptiens, soit en se servant de la cotation de l'entreprise pour aller sur le marché, soit en accueillant des actionnaires stratégiques", a-t-il déclaré lors d'un événement au Caire.

Déjà présent en Bourse, Mobinil avait fait savoir en mars qu'il envisageait une augmentation de capital à la fin de l'année, sans en préciser le montant.

Le chiffre d'affaires d'Orange souffre en Europe mais progresse en Afrique et au Proche-Orient grâce à la popularisation des smartphones.

Le groupe compte par ailleurs porter sa participation dans sa filiale marocaine Meditel à 49% au lieu de 40% actuellement, dans le cadre de ses projets d'expansion en Afrique du Nord, a également dit Stéphane Richard.

Le groupe français entend également se développer sur le marché tunisien, a-t-il ajouté.

(Ehab Farouk, avec Leila Abboud à Paris,; Véronique Tison et Patrick Vignal pour le service français)

 
Orange envisage de réduire sa participation dans sa filiale égyptienne Mobinil, en mettant 10 à 15% de ses actions en vente à la Bourse du Caire ou en cédant une participation à un partenaire local en 2016.  /Photo d'archives/REUTERS/Mohamed Abd El-Ghany