Equinix va racheter Telecity Group pour 2,35 milliards de livres

vendredi 29 mai 2015 10h43
 

LONDRES (Reuters) - Le gestionnaire américain de centres de données Equinix a annoncé vendredi avoir conclu un accord d'achat de son concurrent britannique Telecity Group de 2,35 milliards de livres (3,29 milliards d'euros), mettant un terme aux visées de ce dernier sur le néerlandais Interxion Holding.

Telecity, qui gère certains des centres de données qui assurent le trafic d'internet, précise que son conseil d'administration recommande l'offre d'Equinix et qu'ainsi il renonce à racheter Interxion pour 2,2 milliards de dollars (1,9 milliard d'euros).

L'acquisition de Telecity par Equinix, que Reuters avait annoncé être près d'être finalisée jeudi, créerait le leader européen des centres de données, dans le contexte du développement de l'informatique dématérialisée ou "cloud".

Pour chaque action Telecity, Equinix propose 572,5 pence, ce qui représente une prime de 27,3% sur le cours de clôture du 6 mai, avant l'annonce des négociations, ainsi que 0,0327 action nouvelle Equinix.

A l'issue de l'opération, prévue au premier semestre 2016, les actionnaires de Telecity détiendront 10,1% du capital de la nouvelle entité.

Equinix avait proposé dans un premier temps 2,3 milliards de livres pour convaincre Telecity d'entrer en négociation.

Fondé en 1998, Equinix gère plus de 100 centres de données sur 33 marchés répartis dans le monde. La société a récemment affirmé que le rachat de Telecity lui permettrait d'augmenter ses capacités dans certaines villes en Europe, dont Londres, et de prendre pied dans de nouvelles métropoles telles que Dublin, Milan, Istanbul, Stockholm, Helsinki et Varsovie.

(Neil Maidment et Sarah Young, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)