Feu vert espagnol au rachat de Jazztel par Orange

mercredi 27 mai 2015 17h34
 

PARIS/MADRID (Reuters) - La commission espagnole des marchés financiers a autorisé l'offre publique d'achat d'Orange sur Jazztel une semaine après le feu vert sous conditions donné par la Commission européenne, a annoncé mercredi l'opérateur télécoms français.

Cette offre en numéraire de 13 euros par action porte sur l'intégralité des actions de la société espagnole et sera ouverte du 28 mai au 24 juin.

En cas d'acquisition de l'ensemble du capital de Jazztel, le montant de l'opération s'élèverait à 3,4 milliards d'euros pour Orange, qui espère ainsi concurrencer Vodafone et Telefonica en Espagne.

Cette offre est soumise à la condition de l'apport d'au moins la moitié du capital dilué de Jazztel plus une action, indique dans son communiqué Orange précisant avoir déjà reçu des engagements irrévocables d'apport de la part d'actionnaires représentant 14,804% du capital de l'opérateur espagnol.

Orange a obtenu la semaine dernière le feu vert de la Commission européenne au rachat de Jazztel après avoir accepté de laisser entrer un concurrent supplémentaire sur le marché espagnol de la téléphonie.

Orange a dit par la suite qu'il n'y avait aucune nécessité d'acheter d'autres actifs en Espagne et précisé qu'il comptait fusionner sa filiale espagnole avec Jazztel si l'offre aboutit, évoquant aussi la possibilité de retirer l'opérateur espagnol de la cote.

"Si les actionnaires acceptent notre offre, nous voulons intégrer ces deux sociétés et nous avons deux mois pour le faire... Nous verrons si elles peuvent être cotées conjointement mais cela pourrait prendre des mois voire des années", a déclaré à la presse Gervais Pélissier, vice-président d'Orange en Europe.

Orange a déjà des sociétés cotées séparément en Belgique et en Pologne.

Orange pourra sortir Jazztel de la cote une fois qu'il aura plus de 90% de son capital, selon la réglementation espagnole, pour ensuite lancer une réintroduction en Bourse.   Suite...

 
La commission espagnole des marchés financiers a autorisé l'offre publique d'achat d'Orange sur Jazztel une semaine après le feu vert sous conditions donné par la Commission européenne. /Photo d'archives/REUTERS/Andrea Comas