May 27, 2015 / 10:07 AM / in 2 years

Altice n'était pas prêt pour un rachat de TWC, dit Patrick Drahi

1 MINUTES DE LECTURE

Patrick Drahi, le patron du groupe européen Altice, a dit avoir mis un terme aux discussions pour racheter Time Warner Cable parce que son groupe n'était pas prêt, ajoutant qu'il ne mènerait pas d'acquisitions aventureuses. /Photo prise le 27 mai 2015/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) - Patrick Drahi, le patron du groupe européen Altice, a dit avoir mis un terme aux discussions pour racheter Time Warner Cable parce que son groupe n'était pas prêt, ajoutant qu'il ne mènerait pas d'acquisitions aventureuses.

"Je n'ai pas donné suite aux échanges qu'on a eus sur Time Warner Cable parce que nous n'étions pas prêts", a déclaré mercredi l'homme d'affaires lors d'une audition par la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale.

Patrick Drahi a dit que l'acquisition récemment annoncée du câblo-opérateur régional américain Suddenlink Communications constituait un "modeste" moyen d'entrer sur le marché américain et d'y tester ses capacités, estimant qu'il faut faire preuve de prudence aux Etats-Unis.

Leila Abboud, avec Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below