Des marques du groupe Kering poursuivent Alibaba pour contrefaçon

samedi 16 mai 2015 12h07
 

NEW YORK (Reuters) - Gucci, Yves Saint Laurent et d'autres marques du groupe français de luxe Kering ont engagé des poursuites aux Etats-Unis contre le géant chinois de vente en ligne Alibaba, qu'elles accusent de proposer à la vente des contrefaçons.

Les marques réclament, dans leur dossier déposé à la cour fédérale de Manhattan, des dommages et intérêts ainsi qu'une injonction à l'encontre d'Alibaba pour infraction à la loi sur les marques déposées.

Alibaba est régulièrement accusé de favoriser la contrefaçon, notamment par le biais de son site de vente en ligne Taobao. Les Etats-Unis ont cependant retiré Taobao de leur liste des sites les plus suspects en 2012, estimant que le site avait fait des progrès en la matière.

(Nate Raymond; Patrick Vignal pour le service français)

 
Gucci, Yves Saint Laurent et d'autres marques du groupe français de luxe Kering ont engagé des poursuites aux Etats-Unis contre le géant chinois de vente en ligne Alibaba, qu'elles accusent de proposer à la vente des contrefaçons. /Photo d'archives/REUTERS/Aly Song