Cisco fait un peu mieux que prévu au 3e trimestre

jeudi 14 mai 2015 08h45
 

(Reuters) - Le spécialiste des réseaux Cisco Systems a fait état mercredi après la clôture de Wall Street d'un bénéfice trimestriel tout juste supérieur aux attentes du marché, porté par une demande soutenue pour ses routeurs, commutateurs haut de gamme, équipements sans fil et serveurs.

Cisco investit dans les nouveaux produits, y compris les logiciels d'analyse de données et les outils de gestion de l'information dématérialisée, dite "cloud", pour compenser la faible croissance de ses commutateurs et routeurs traditionnels.

Son directeur général John Chambers doit démissionner en juillet pour passer la main à Chuck Robbins, actuellement chargé des opérations internationales du groupe, un changement attendu sur le marché, qui pourrait annoncer le recentrage d'une entreprise qui a avalé des dizaines de sociétés sans réussir une percée notable en dehors de son métier de base.

Les activités de commutateurs ont représenté plus du tiers du chiffre d'affaires de Cisco et celle des routeurs près du quart a cours de l'exercice qui s'est terminé en juillet.

Le bénéfice net du troisième trimestre au 25 avril a progressé à 2,44 milliards de dollars (2,15 milliards d'euros), soit 47 cents par action, contre 2,18 milliards de dollars, soit 42 cents par action, un an plus tôt.

En données ajustées, le bénéfice est ressorti à 54 cents par action.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 5,1% à 12,14 milliards de dollars.

Les analystes financiers attendaient un chiffre d'affaires à 12,07 milliards de dollars et un bénéfice ajusté à 53 cents par action, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

(Arathy S Nair et Anya George Tharakan à Bengalore, Juliette Rouillon pour le service français)

 
Le spécialiste des réseaux Cisco Systems annonce un bénéfice au troisième trimestre tout juste supérieur aux attentes du marché, porté par une demande soutenue pour ses routeurs, commutateurs haut de gamme, équipements sans fil et serveurs. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake