SoftBank nomme un nouveau président et mise sur l'international

lundi 11 mai 2015 15h26
 

par Teppei Kasai

TOKYO (Reuters) - SoftBank a annoncé lundi une réorganisation de sa direction, nommant le directeur des investissements Nikesh Arora à la présidence et le qualifiant de successeur potentiel du directeur général Masayoshi Son.

L'opérateur japonais de téléphonie mobile, qui a fait état d'un bénéfice annuel supérieur aux attentes, a confirmé son intention d'intensifier ses efforts d'expansion à l'international pour compenser le faible dynamisme du marché japonais.

Masayoshi Son, qui cèdera la présidence à Nikesh Arora à partir du 19 juin, a déclaré que l'ex-cadre dirigeant de Google, arrivé au sein du groupe japonais en juillet dernier, était un "candidat solide" à la direction de l'entreprise à l'avenir.

Masayoshi Son a répondu par l'affirmative à des journalistes qui lui demandaient si Nikesh Arora était un candidat potentiel à sa succession.

"Il est plus jeune que moi de 10 ans et il a plus d'aptitudes que moi", a-t-il dit. "Les neuf mois que je viens de passer avec lui m'en ont convaincu, mais je n'ai pas l'intention de prendre ma retraite bientôt."

NOUVEAUX MARCHÉS

Confronté à un marché morose au Japon, SoftBank cherche de nouveaux relais de croissance hors de l'archipel et a notamment racheté Sprint, le numéro trois de la téléphonie mobile aux Etats-Unis, pour plus de 20 milliards de dollars en 2013.   Suite...

 
SoftBank a annoncé lundi une réorganisation de sa direction, nommant le directeur des investissements Nikesh Arora (à droite) à la présidence et le qualifiant de successeur potentiel du directeur général Masayoshi Son (à gauche). /Photo prise le 11 mai 2015/REUTERS/Issei Kato