Uber voudrait racheter HERE, la filiale cartographie de Nokia

vendredi 8 mai 2015 11h08
 

(Reuters) - Uber, le spécialiste des voitures de tourisme avec chauffeur, a soumis une offre allant jusqu'à trois milliards de dollars (2,7 milliards d'euros) pour reprendre HERE, la filiale de cartographie de Nokia, rapporte le New York Times en citant des sources proches du dossier.

Nokia a fait savoir en avril, après l'annonce de son projet de fusion avec Alcatel-Lucent, qu'il envisageait une cession de HERE, concurrente de Google Maps.

Uber est en lice face à un consortium de constructeurs automobiles allemands comprenant BMW, Audi (groupe Volkswagen et Mercedes-Benz (groupe Daimler, précise le NYT. Les trois constructeurs, dont les noms avaient été déjà cités par la presse allemande ainsi que celui d'Uber, font équipe avec le moteur de recherche chinois Baidu, ajoute l'article.

Uber s'est refusé à tout commentaire.

Selon le journal, une société de capital-investissement a également déposé une offre et Nokia pourrait faire une annonce avant la fin du mois.

(Subrat Patnaik à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)

 
Uber, le spécialiste des voitures de tourisme avec chauffeur, aurait soumis une offre allant jusqu'à trois milliards de dollars (2,7 milliards d'euros) pour reprendre HERE, la filiale de cartographie de Nokia. Le groupe finlandais a fait savoir en avril, après l'annonce de son projet de fusion avec Alcatel-Lucent, qu'il envisageait une cession de HERE, concurrente de Google Maps. /Photo prise le 14 avril 2015/REUTERS/Markku Ulander/Lehtikuva