Microsoft ouvre ses téléphones aux applications Android

mercredi 29 avril 2015 22h30
 

par Bill Rigby

SAN FRANCISCO (Reuters) - Microsoft va permettre d'ici la fin de l'année l'installation d'applications Android, le système d'exploitation mobile de son rival Google, sur ses propres téléphones Windows dans l'espoir de faire décoller leurs ventes, a annoncé mercredi un responsable du groupe informatique.

Cette décision constitue un changement radical de stratégie pour le géant du logiciel, qui continue de dominer le marché de l'ordinateur mais peine à devenir un acteur majeur sur celui des téléphones et des tablettes, en raison notamment du faible nombre d'applications qu'il propose pour les appareils mobiles.

Le groupe est pris dans un cercle vicieux: nombre de développeurs ne conçoivent pas d'applications pour les smartphones Windows en raison du faible nombre d'utilisateurs de ces appareils, qui peinent pour leur part à séduire les clients car ils disposent de moins d'applications que les combinés d'Apple ou ceux fonctionnant avec le système Android.

Permettre l'installation d'applications Android sur ses appareils serait un moyen pour Microsoft de s'extraire de ce cercle vicieux.

Terry Myerson, vice-président exécutif chargé des systèmes d'exploitation, a précisé que les téléphones Windows seraient équipés d'un système leur permettant de faire fonctionner des applications codées pour Android tout en continuant à utiliser des services fournis par Windows.

Par exemple, une application Android permettant de trouver un restaurant utilisera automatiquement le service de cartographie du moteur de recherche Bing de Windows et non pas les cartes de Google, comme elle l'aurait fait sur un téléphone équipé d'Android. Cette distinction est essentielle car Google tire davantage de revenus de la publicité affichée sur ses services que du système Android lui-même.

Terry Myerson a aussi annoncé que le logiciel de développement de Microsoft serait compatible avec Objective C, le principal langage de programmation utilisé par Apple, ce qui facilitera l'intégration des applications développées pour le système iOS d'Apple dans les téléphones Windows.

Microsoft, qui a acquis la division de téléphones portables de Nokia l'an dernier, ne contrôle que 3% du marché mondial des smartphones. Les appareils équipés d'Adroid, en premier lieu ceux de Samsung, représentent 81% du marché et ceux d'Apple 15%, selon Strategy Analytics.

(Bertrand Boucey pour le service français, édité par Myriam Rivet)

 
Microsoft va permettre d'ici la fin de l'année l'installation d'applications Android, le système d'exploitation mobile de son rival Google, sur ses propres téléphones Windows dans l'espoir de faire décoller leurs ventes. /Photo prise le 29 avril 2015/REUTERS/Robert Galbraith