Apple veut vendre plus de 20 millions de montres cette année

vendredi 24 avril 2015 14h37
 

TAIPEH (Reuters) - Apple prévoit d'écouler au moins 20 millions d'exemplaire de sa montre connectée cette année, a-t-on appris de sources proches de la chaîne d'approvisionnement du groupe, un objectif bien supérieur aux estimations de la plupart des analystes.

Les estimations sur les livraisons de l'Apple Watch, le premier objet connecté de la marque à la pomme, en vente à partir de vendredi, varient énormément car il s'agit d'un produit nouveau lancé sur un marché en grande partie inexploité.

L'Apple Watch devrait se vendre moins bien que l'iPhone mais les plans de production d'Apple montrent que le groupe est optimiste sur son potentiel, apprend-on auprès des entreprises produisant des composants pour la montre.

Les entreprises proches de la chaîne d'approvisionnement estiment qu'Apple livrera deux millions de montres par mois sur le trimestre en cours, a dit une des sources. Selon une autre source, Apple prévoit d'écouler 26 millions de montres cette année.

"Apple donne toujours un objectif élevé parce que le groupe estime qu'il y a une demande du marché", ajoute-t-on.

Les sources ont refusé d'être identifiées en raison des accords de confidentialité signés avec Apple.

Le groupe américain a refusé de commenter ses plans de production. Il n'a fourni aucun chiffre sur sa montre depuis l'ouverture des précommandes le 10 avril, mais plusieurs acheteurs ont reçu un courrier les informant que leur commande ne serait pas honorée avant un mois, voire plus, la demande semblant supérieure à l'offre.

Toutefois, mercredi, Apple a informé certains acheteurs qu'ils n'auraient finalement pas à attendre aussi longtemps.

"Notre équipe s'efforce d'honorer les commandes le plus vite possible sur la base de l'offre disponible et suivant l'ordre dans lequel elles ont été reçues" a dit Apple dans un communiqué.   Suite...

 
Apple prévoit d'écouler au moins 20 millions d'exemplaire de sa montre connectée cette année, a-t-on appris de sources proches de la chaîne d'approvisionnement du groupe, un objectif bien supérieur aux estimations de la plupart des analystes. /Photo prise le 24 avril 2015/REUTERS/Benoît Tessier