Qualcomm revoit ses prévisions à la baisse

jeudi 23 avril 2015 07h23
 

(Reuters) - Qualcomm prévoit un chiffre d'affaires et des résultats inférieurs aux attentes du marché pour le trimestre en cours, évoquant la perte de clients importants qui devrait peser sur les ventes de son microprocesseur Snapdragon pour smartphones.

Le fabricant de puces mobiles a également revu en baisse mercredi ses objectifs de chiffre d'affaires et de bénéfice pour l'année entière et ajouté que la baisse des ventes de ses puces

Snapdragon pèserait sur toute cette activité au second semestre.

Le titre Qualcomm perdait 2% en après-Bourse.

Le groupe, confronté à une vive concurrence sur la marché des semi-conducteurs, table sur un bénéfice ajusté de 85 cents à un dollar par action et un chiffre d'affaires de 5,4 milliards à 6,2 milliards de dollars pour son troisième trimestre en cours.

Les analystes attendent en moyenne un bénéfice de 1,14 dollar par action et un chiffre d'affaires de 6,50 milliards de dollars, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Qualcomm a revu en baisse son objectif de bénéfice ajusté pour 2015 à 4,60-5,00 dollars par action, contre 4,85-5,05 dollars auparavant, et son objectif de chiffre d'affaires à 25 milliards-27 milliards de dollars, contre 26,3-28 milliards.

Le bénéfice net du deuxième trimestre au 29 mars a chuté de 46% à 1,05 milliard de dollars, soit 63 cents par action. Hors exceptionnels, la société a gagné 1,40 dollar par action.

Son chiffre d'affaires du deuxième trimestre a progressé de 8,3% à 6,89 milliards de dollars.

(Lehar Maan à Bengalore, Juliette Rouillon pour le service français)

 
Qualcomm prévoit un chiffre d'affaires et des résultats inférieurs aux attentes du marché pour le trimestre en cours, évoquant la perte de clients importants qui devrait peser sur les ventes de son microprocesseur Snapdragon pour smartphones.  Le fabricant de puces mobiles a également revu en baisse mercredi ses objectifs de chiffre d'affaires et de bénéfice pour l'année entière et ajouté que la baisse des ventes de ses puces  
Snapdragon pèserait sur toute cette activité au second semestre. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake