AMD creuse sa perte et arrête son activité de serveurs denses

vendredi 17 avril 2015 07h42
 

(Reuters) - Advanced Micro Devices a publié jeudi une perte plus forte que prévu au titre du premier trimestre et a annoncé mettre fin, avec effet immédiat, à son activité de serveurs denses.

Le fabricant américain de puces a également accusé un recul plus important qu'attendu de son chiffre d'affaires, ce qui contribue à une baisse de plus de 8% de son action dans les transactions d'après-Bourse à Wall Street.

AMD, qui a annoncé en octobre des suppressions d'emplois représentant 7% de ses effectifs, tente de se relancer dans les consoles de jeux et les serveurs de faible puissance pour contrer le déclin des ventes d'ordinateurs.

Ses résultats restent toutefois impactés par la faiblesse des ventes de PC et de cartes graphiques ainsi que par la concurrence d'Intel, le numéro un mondial.

Les serveurs denses d'AMD, développés à l'origine par SeaMicro, aident les entreprises à réduire leur consommation d'électricité et améliorent l'efficacité des centres de données.

L'arrêt de cette activité s'est traduit par une charge de 75 millions de dollars dans les comptes du premier trimestre, en plus d'une charge additionnelle de 12 millions pour le plan de restructuration annoncé l'an dernier.

La perte nette d'AMD s'est en conséquence creusée à 180 millions de dollars (167 millions d'euros) sur les trois mois au 28 mars, soit 23 cents par action, contre 20 millions (3 cents/action) un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, la perte par action ressort à 9 cents, quatre cents de plus que le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires a chuté de 26,2% à 1,03 milliard de dollars, inférieur lui aussi au consensus qui était de 1,05 milliard.   Suite...