Nokia veut racheter Alcatel-Lucent

mardi 14 avril 2015 18h05
 

par Elizabeth Pineau et Matthieu Protard et Jussi Rosendahl

PARIS/HELSINKI (Reuters) - L'équipementier télécoms finlandais Nokia a officialisé mardi ses négociations pour racheter son concurrent franco-américain Alcatel-Lucent, un projet de rapprochement qui a reçu le soutien du gouvernement français.

Alors que les activités d'Alcatel-Lucent entrent dans le champ d'application du décret dit "Montebourg" de 2014, qui soumet les investissements étrangers dans les secteurs stratégiques à l'autorisation préalable des pouvoirs publics français, le gouvernement a dit avoir reçu des engagements de Nokia sur l'emploi et le maintien de centres de recherche-développement en France.

"C'est une bonne opération pour Alcatel-Lucent. Parce que c'est une opération d'avenir, parce que nous construisons, avec ce rapprochement, la reconquête d'Alcatel-Lucent qui était une entreprise en très grande difficulté il y a deux ans", a déclaré le ministre de l'Economie Emmanuel Macron à l'issue d'une rencontre à l'Elysée entre François Hollande et les dirigeants des deux équipementiers.

"Il n'y aura aucune destruction d'emplois en France. Le nombre d'emplois sera le même et même davantage. Nous avons eu tous les engagements de la part de Nokia", a-t-il ajouté.

Alcatel-Lucent compte 6.000 salariés en France sur un effectif total de 52.000 personnes dans le monde.

A la suite d'informations dans la presse, Nokia et Alcatel-Lucent ont confirmé être en discussions en vue d'un rapprochement qui prendrait la forme d'une offre publique d'échange d'actions du finlandais sur le franco-américain.

"A ce stade, il n'existe aucune certitude quant à l'issue des discussions et à la conclusion d'un quelconque accord ou transaction", ont pris soin d'ajouter les deux groupes dans un communiqué commun, sans fournir de détails financiers.

En rachetant Alcatel-Lucent, Nokia pourrait renforcer sa présence aux Etats-Unis où le groupe franco-américain est un équipementier majeur des opérateurs AT&T et Verizon.   Suite...

 
Nokia a annoncé être en discussions avancées avec Alcatel-Lucent en vue d'une fusion des deux équipementiers de télécommunications. /Photos d'archives/REUTERS/Dado Ruvic/Benoît Tessier