Le chinois Huawei publie un bénéfice 2014 en hausse de 33%

mardi 31 mars 2015 11h58
 

HONG KONG (Reuters) - Le groupe chinois Huawei Technologies a publié mardi un bénéfice net 2014 en hausse de 33%, porté par l'essor du déploiement des technologies mobiles de quatrième génération (4G) qui ont stimulé ses ventes.

Le chiffre d'affaires du deuxième équipementier télécoms mondial a augmenté de 21% à 288,2 milliards de yuans (43,34 milliards d'euros) en 2014 et Huawei s'attend à une nouvelle progression de 20% cette année.

Le bénéfice net est ressorti à 27,9 milliards de yuans, en ligne avec la propre estimation de l'entreprise, mais la marge d'exploitation a reculé à 11,9% après 12,2% en 2013.

En réponse aux récentes questions concernant les sources de financement de sa dette, le groupe chinois, installé à Shenzhen, a dit qu'une part de 78% provenait d'institutions financières à l'étranger et le reste de banques chinoises.

Les dettes s'élevaient en tout à 209,8 milliards de yuans contre un total d'actifs de 309,8 milliards de yuans, a précisé Huawei.

L'entreprise fondée par l'ancien officier de l'armée chinoise Ren Zhengfei en 1987 a pris des mesures au cours des dernières années pour divulguer plus de détails sur ses comptes et sa technologie afin de contrer les allégations selon lesquelles ses activités sont étroitement liées au gouvernement chinois.

Sur le segment des appareils grand public, Huawei qui fabrique aussi des smartphones, a enregistré sa plus forte progression en terme de chiffre d'affaires l'an dernier, avec une hausse de 32,6%.

Huawei avait raté son objectif de ventes de smartphones l'an dernier, un segment dominé par Apple et Samsung Electronics. En Chine, le groupe est en concurrence avec ses compatriotes Lenovo Group et Xiaomi.

Dans sa division entreprise, qui conçoit des réseaux pour les entreprises et les organisations, le chiffre d'affaires a progressé de 27,3%.   Suite...

 
Le chinois Huawei Technologies, deuxième équipementier télécoms mondial, publie un bénéfice net 2014 en hausse de 33%, porté par l'essor du déploiement des technologies mobiles de quatrième génération qui ont stimulé ses ventes. /Photo prise le 15 mars 2015/REUTERS/Morris Mac Matzen