ARM voit une part de marché de 20% dans les serveurs d'ici 2020

jeudi 19 mars 2015 09h12
 

TAIPEI (Reuters) - Le concepteur britannique de puces ARM Holdings a déclaré jeudi que sa part de marché dans les serveurs pourrait atteindre quelque 20% d'ici 2020, contre moins de 1% actuellement, citant le potentiel de croissance de ce segment.

"Il s'agit d'un marché naissant destiné à une forte croissance", a dit à des journalistes et à des analystes Ian Thornton, vice-président des relations investisseurs chez ARM.

Les technologies du groupe sont présentes dans 90% des smartphones utilisés dans le monde.

Les premiers serveurs, fabriqués par Hewlett-Packard, équipés de puces conçues par ARM ont été livrés au quatrième trimestre.

A mesure que des géants technologiques tels que Google et Alibaba font transiter plus de données, la demande pour des serveurs permettant de les stocker va se démultiplier.

Selon Ian Thornton, Intel détient actuellement plus de 90% du marché des puces pour serveurs, ajoutant qu'ARM commercialiserait ses produits à un prix inférieur à ceux de son concurrent.

"Le prix de vente moyen d'une puce serveur Intel est de quelque 600 dollars (561 euros)" contre 100 à 200 dollars pour une puce comparable fabriquée par ARM, a-t-il ajouté.

Comme Intel n'a pas de vrai concurrent pour le moment, le groupe peut "pratiquer le tarif qu'il veut".

Ian Thornton a ajouté que les revenus de licences d'ARM devraient augmenter de 22% cette année.

(Michael Gold, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)