Alibaba compte ouvrir une "ambassade" à Paris en octobre

mercredi 18 mars 2015 19h33
 

PARIS (Reuters) - Alibaba ouvrira en octobre une "ambassade" à Paris afin que les entreprises françaises puissent utiliser sa plate-forme pour commercialiser leurs produits, a annoncé mercredi le patron du géant chinois du commerce en ligne à François Hollande.

"Jack Ma a annoncé au président qu'il ouvrirait en octobre une 'Alibaba embassy' à Paris", dit-on dans l'entourage du président français, où l'on juge prometteuse cette annonce au moment où le groupe chinois cherche à s'implanter en Europe.

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a signé en 2014 en Chine un accord de partenariat avec Alibaba pour aider les entreprises françaises à exporter dans le pays.

"Le président veut amplifier cet accord", explique l'entourage de François Hollande qui a aussi discuté lors d'un entretien avec le magnat chinois du développement par La Poste d'une chaîne logistique européenne pour le groupe chinois.

"Le président a voulu apporter son soutien à ces négociations", ajoute un conseiller.

La Poste n'a pas souhaité à ce stade apporter de commentaire.

Après des années de croissance exponentielle et une introduction en Bourse en fanfare à New York en septembre, Alibaba rencontre certaines difficultés dans son développement tant en Chine qu'aux Etats-Unis.

Les autorités chinoises accusent notamment Alibaba de proposer des produits en infraction au regard du droit des marques alors qu'aux Etats-Unis, le géant chinois a dû arrêter la vente de jouets illégaux ou dangereux.

(Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse)

 
Alibaba ouvrira en octobre une "ambassade" à Paris afin que les entreprises françaises puissent utiliser sa plate-forme pour commercialiser leurs produits, a annoncé mercredi Jack Ma, le patron du géant chinois du commerce en ligne, à François Hollande, qui le recevait à l'Elysée. /Photo prise le 18 mars 2015/REUTERS/Philippe Wojazer