Pour STM, la clef pourrait se trouver dans l'activité mobile

mardi 3 mars 2015 19h36
 

BARCELONE (Reuters) - STMicroelectronics espère une deuxième année de croissance pour son activité mobile en 2015 après plusieurs années de pertes, un redressement déterminant pour atteindre son objectif d'amélioration de la marge.

S'exprimant mardi devant des analystes financiers au salon mondial du mobile à Barcelone, les dirigeants du groupe franco-italien ont détaillé leur stratégie pour ramener le mobile au niveau de rentabilité des autres activités, en meilleure santé, du groupe.

Eparpillée au sein des différentes divisions de la société, l'activité mobile, qui inclut notamment les détecteurs de mouvement, les microcontrôleurs ou encore la gestion de l'alimentation, est mal aimée des investisseurs depuis le retrait de STM de sa coentreprise déficitaire ST-Ericsson en 2013.

Elle a dégagé des revenus d'environ un milliard de dollars en 2014 mais comme elle est éclatée entre différents segments d'activité, il est difficile pour le marché de se faire une idée de l'évolution de son chiffre d'affaires ou de ses bénéfices.

Cette division pourrait pourtant se révéler déterminante dans la capacité du fabricant à atteindre son objectif à moyen terme d'une marge opérationnelle de 10% pour le groupe dans son ensemble. Le chemin à parcourir est encore long : la marge d'exploitation a été de 3,2% en 2014 après une marge négative de 2,1% en 2013.

"Le mobile reste un élément clef de notre stratégie", a déclaré le directeur financier, Carlo Ferro. "Nous nous attendons à ce que l'activité soit en croissance en 2015".

Les dirigeants de STM n'ont pas voulu donner de chiffre mais ont assuré que cette activité était rentable après plusieurs années de rationalisation de ses produits.

Elle s'est fortement diversifiée pour inclure une gamme plus large de pièces utilisées dans les smartphones, les objets connectés comme les montres ou encore le paiement sans contact. Parmi ses clients, figurent Apple, Microsoft et Samsung.

"Nous allons encore accélérer pour gagner des parts (de marché)", a déclaré Benedetto Vigna, dirigeant de la division produits analogiques, MEMS et capteurs. "Je pense que nous avons mis en place un grand nombre d'éléments qui nous permettront d'aller plus vite".   Suite...

 
STMicroelectronics espère une deuxième année de croissance pour son activité mobile en 2015 après plusieurs années de pertes, un redressement déterminant pour atteindre son objectif d'amélioration de la marge. S'exprimant  devant des analystes financiers au salon mondial du mobile à Barcelone, les dirigeants du groupe franco-italien ont détaillé leur stratégie pour ramener le mobile au niveau de rentabilité des autres activités du groupe. /Photo prise le 2 mars 2015/REUTERS/Gustau Nacarino