Apple va construire deux centres de données en Europe

lundi 23 février 2015 11h35
 

DUBLIN (Reuters) - Apple a annoncé lundi son intention d'investir 1,7 milliard d'euros dans la construction de deux centres de données en Europe, fonctionnant entièrement à partir des énergies renouvelables avec la création de centaines d'emplois à la clef.

Les deux installations seront localisées en Irlande et au Danemark et permettront d'héberger les services en ligne du groupe californien, dont les boutiques iTunes Store et App Store, la messagerie iMessage, le logiciel de cartographie et de navigation Plans ainsi que l'assistant virtuel Siri.

L'investissement devrait être réparti de manière équitable entre les deux pays, Dublin ayant confirmé attendre 850 millions d'euros de dépenses en Irlande. Les deux centres de données devraient entrer en service en 2017.

"Ce nouvel investissement significatif représente le projet le plus important d'Apple en Europe à ce jour", a déclaré dans un communiqué le directeur général d'Apple, Tim Cook.

"Nous sommes ravis d'étendre nos activités, de créer des centaines d'emplois locaux et de déployer l'un de nos bâtiments parmi les plus écologiques", a-t-il ajouté.

Le site irlandais sera situé à Athenry, près de Galway, sur la côte ouest, tandis que celui du Danemark, sera implanté à Viborg, dans l'ouest du pays.

Signe de l'importance de l'événement, le gouvernement danois a publié un communiqué dans la foulée de celui d'Apple, précisant que ces "data-centers" seront parmi les plus importants au monde.

Le gouvernement irlandais de son côté a dit que 300 emplois supplémentaires seront créés dans le comté de Galway pendant les multiples phases du projet.

(Supriya Kurane à Bangalore, Zawadzki à Copenhague et Padraic Halpin à Dublin; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

 
Apple va investir 1,7 milliard d'euros dans la construction de deux centres de données en Irlande et au Danemark, fonctionnant entièrement à partir des énergies renouvelables avec la création de centaines d'emplois à la clef. /Photo d'archives/REUTERS/Shannon Stapleton