Alcatel-Lucent veut donner des gages de son redressement en 2015

vendredi 6 février 2015 14h31
 

par Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud

PARIS (Reuters) - Alcatel-Lucent entend franchir une nouvelle étape de son redressement après une année 2014 marquée par une amélioration de sa rentabilité et la montée en puissance des activités sur lesquelles il s'est recentré, en dépit d'un recul de son chiffre d'affaires et d'une nouvelle perte nette.

Après un an et demi de restructuration à marche forcée, l'équipementier télécoms a réaffirmé vendredi sa confiance dans sa capacité à tenir l'objectif clef de son plan de transformation "Shift": dégager un flux de trésorerie positif pour la première fois depuis la fusion qui lui a donné naissance en 2006.

En 2014, Alcatel a encore brûlé 420 millions d'euros de cash.

Le groupe franco-américain prévoit également en 2015 une amélioration plus forte qu'anticipé de sa rentabilité après six trimestres consécutifs de progression de sa marge brute.

"Ces résultats démontrent qu'Alcatel-Lucent est clairement de nouveau dans la course", a déclaré à des journalistes le directeur général de l'équipementier, Michel Combes.

En Bourse, les investisseurs ont eu du mal à se positionner sur la valeur, qui a reculé de 3% dans les premiers échanges avant de s'installer en tête des progressions du CAC 40 en milieu de matinée. A 14h00, le titre, qui a triplé sa valeur depuis l'arrivée de Michel Combes aux commandes en avril 2013, avance de 3,7% à 3,28 euros.

A la première lecture des comptes du quatrième trimestre, une partie des investisseurs ont été déçus par le recul du résultat d'exploitation à 284 millions d'euros, contre 312 millions attendus en moyenne selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le groupe a cependant expliqué une partie de ce recul par des éléments exceptionnels, à savoir des indemnités et des litiges associés à d'anciens contrats dans sa division Access, représentant environ 30 millions d'euros selon des analystes.   Suite...

 
Michel Combes, directeur général d'Alcatel-Lucent. L'équipementier entend franchir une nouvelle étape de son redressement après une année 2014 marquée par une amélioration de sa rentabilité et la montée en puissance des activités sur lesquelles il s'est recentré, en dépit d'un recul de son chiffre d'affaires et d'une nouvelle perte nette. /Photo prise le 6 février 2015/REUTERS/Philippe Wojazer