Le bénéfice de Xerox meilleur que prévu, pas les prévisions

vendredi 30 janvier 2015 15h28
 

(Reuters) - Xerox a publié vendredi un bénéfice au titre du quatrième trimestre légèrement meilleur que prévu à la faveur d'une réduction de 4% de ses coûts mais a fait état de prévisions pour 2015 inférieures aux attentes.

Le fabricant américain de copieurs et d'imprimantes dit avoir profité d'une restructuration de son activité et d'une meilleure productivité pour accroître ses marges.

Le groupe a toutefois annoncé prévoir pour le premier trimestre et pour l'année 2015 un bénéfice ajusté en dessous des estimations des analystes, citant l'impact des fluctuations monétaire, en particulier de l'euro.

Xerox prévoit pour le premier trimestre 2015 un bénéfice par action ajusté compris entre 0,20 et 0,22 dollar, contre 0,24 dollar par action selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. Le bénéfice par action ajusté pour l'année 2015 est attendu de son côté entre 1,00 et 1,06 dollar, contre 1,09 dollar pour le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Xerox se concentre sur les services pour compenser la baisse des ses ventes de matériels, les entreprises réduisant leurs investissements dans les impressions et les ordinateurs étant concurrencés par les tablettes et les smartphones.

Le groupe américain a annoncé le mois dernier la cession de sa branche informatique au français Atos pour un montant de 1,05 milliards de dollars pour se concentrer sur les activités d'externalisation en forte croissance dites BPO (business process outsourcing).

La marge opérationnelle de Xerox a progressé à 10,4% au quatrième trimestre s'achevant le 31 décembre 2014 contre 9,4% sur la même période l'an dernier.

Le chiffre d'affaires dans les services aux entreprises a augmenté de 1,1% à 2,72 milliards de dollars, tandis que celui des imprimantes professionnelles a baissé de 8,1%.

Le chiffre d'affaires global est ressorti en baisse à 5,03 milliards de dollars contre 5,21 milliards un an plus tôt.   Suite...

 
Xerox a publié vendredi un bénéfice au titre du quatrième trimestre légèrement meilleur que prévu à la faveur d'une réduction de 4% de ses coûts mais a fait état de prévisions pour 2015 inférieures aux attentes. /photo d'archives/REUTERS/Catherine Benson