Le CA et les prévisions d'IBM inférieurs au consensus

mardi 20 janvier 2015 22h58
 

(Reuters) - International Business Machines (IBM) a publié mardi un chiffre d'affaires trimestriel inférieur aux estimations des analystes financiers, conséquence d'une demande encore chancelante sur les segments des serveurs et du stockage.

L'action du numéro un mondial de l'informatique perdait 3,5% dans les transactions hors séance à 151,59 dollars.

IBM a précisé prévoir pour 2015 un bénéfice d'exploitation de 15,75 à 16,50 dollars par action, inférieur à la moyenne des estimations d'analystes recueillies par Thomson Reuters I/B/E/S, qui ressort à 16,51 dollars.

Le groupe a cédé des activités ces dernières années pour tenter de se recentrer sur les domaines les plus rentables de ses marchés, comme la sécurité ou les services de "cloud". Mais il doit aussi faire face à l'appréciation continue du dollar.

Il a réalisé sur les trois derniers mois de 2014 un chiffre d'affaires en baisse de près de 12% sur un an à 24,11 milliards de dollars. Les revenus tirés des ventes de matériel ont chuté de 39% à 2,41 milliards de dollars.

Le bénéfice net a reculé à 5,48 milliards de dollars (4,74 milliards d'euros), soit 5,51 dollars par action, contre 6,19 milliards (5,73 dollars/action) un an plus tôt.

En données ajustées, le bénéfice par action (BPA) ressort à 5,81 dollars alors que les analystes financiers attendaient en moyenne un BPA de 5,41 dollars pour un chiffre d'affaires de 24,77 milliards.

Avant la publication de ces résultats, l'action IBM avait fini à 156,95 dollars sur le New York Stock Exchange, en repli de 0,12% sur la séance.

(Anya George Tharakan à Bangalore; Marc Angrand pour le service français)

 
International Business Machines a publié un chiffre d'affaires trimestriel inférieur aux estimations des analystes financiers, conséquence d'une demande encore chancelante sur les segments des serveurs et du stockage. IBM a précisé prévoir pour 2015 un bénéfice d'exploitation de 15,75 à 16,50 dollars par action, inférieur à la moyenne des estimations d'analystes recueillies par Thomson Reuters I/B/E/S, qui ressort à 16,51 dollars. /Photo prise le 26 février 2014/REUTERS/Albert Gea