"The Interview" dépasse les $40 millions de recettes en ligne

mardi 20 janvier 2015 21h26
 

LOS ANGELES (Reuters) - L'exploitation sur internet du film "The Interview", considéré comme la cause du piratage informatique contre Sony Pictures Entertainment, a rapporté plus de 40 millions de dollars de recettes depuis le 24 décembre, a annoncé mardi le studio hollywoodien.

Le studio précise que la comédie, dans laquelle deux journalistes sont recrutés par la CIA pour assassiner le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, a été téléchargée 5,8 millions de fois depuis sa mise en ligne.

En parallèle, son exploitation dans quelques centaines de salles de cinéma nord-américaines a généré 6 millions de dollars de recettes.

Les auteurs de la cyberattaque contre Sony exigeaient que le film, dénoncé comme un "acte de guerre" par les autorités nord-coréennes, ne soit pas diffusé.

Après avoir renoncé un temps à son exploitation, s'attirant les critiques de Barack Obama, Sony a finalement opté pour une sortie sur des plate-formes de téléchargements ou de streaming (lecture en direct) et des chaînes de télévision payantes.

"Franchir le seuil des 40 millions de dollars de ventes en format numérique est un accomplissement significatif", s'est félicité le directeur général de Sony Pictures, Michael Lynton.

"The Interview" ("L'interview qui tue" en français), que les grands réseaux de salles de cinéma ont refusé après avoir fait l'objet de menaces, a également été diffusé dans plusieurs centaines de salles indépendantes.

Difficile cependant de prédire à ce stade si Sony rentabilisera un film dont la production a coûté 44 millions de dollars, auxquels s'ajoutent plusieurs dizaines de millions supplémentaires de dépenses de marketing.

(Mary Milliken; Henri-Pierre André pour le service français)

 
L'exploitation sur internet du film "The Interview", considéré comme la cause du piratage informatique contre Sony Pictures Entertainment, a rapporté plus de 40 millions de dollars de recettes depuis le 24 décembre. Difficile cependant de prédire à ce stade si Sony rentabilisera un film dont la production a coûté 44 millions de dollars, auxquels s'ajoutent plusieurs dizaines de millions supplémentaires de dépenses de marketing. /Photo prise le 23 décembre 2014/REUTERS/Rick Wilking