Oslo reporte sa décision sur la filiale norvégienne de Tele2

jeudi 15 janvier 2015 10h27
 

OSLO (Reuters) - L'Autorité norvégienne de la concurrence a reporté jeudi sa décision finale sur l'offre de rachat de la filiale mobile norvégienne de Tele2 par TeliaSonera, afin d'évaluer la nouvelle proposition de l'opérateur télécoms suédois.

Le 1er décembre, le gendarme de la concurrence avait annoncé son intention d'interdire cette fusion et avait dit qu'une décision finale serait rendue mi-janvier.

"Avec la nouvelle proposition reçue visant à alléger les concessions, la nouvelle date est fixée au 5 février", a déclaré à Reuters un haut responsable de l'Autorité norvégienne de la concurrence.

Tele2 avait annoncé en juillet la vente de sa filiale mobile norvégienne à son concurrent TeliaSonera pour 5,1 milliards de couronnes suédoises (547 millions d'euros).

Si cette offre était validée, la Norvège n'aurait plus que deux grands opérateurs mobiles "historiques", TeliaSonera et Telenor, et un nouvel entrant, Access Industries, l'acquéreur des fréquences perdues par Tele2.

(Terje Solsvik, Claude Chendjou pour le service français, édité par Patrick Vignal)

 
L'Autorité norvégienne de la concurrence a reporté au 5 février sa décision finale sur l'offre de rachat de la filiale mobile norvégienne de Tele2 par TeliaSonera, afin d'évaluer la nouvelle proposition de l'opérateur télécoms suédois. /Photo d'archives/REUTERS/Bob Strong