18 décembre 2014 / 11:14 / dans 3 ans

Xavier Niel rachète Orange Suisse pour 2,3 milliards d'euros

L'homme d'affaires français Xavier Niel va racheter à des fonds l'opérateur mobile Orange Suisse via sa holding privée NJJ Capital pour un montant de 2,8 milliards de francs suisses (2,3 milliards d'euros). /Photo prise le 10 mars 2014/REUTERS/Jacky Naegelen

LONDRES/PARIS (Reuters) - L‘entrepreneur français Xavier Niel va racheter à des fonds l‘opérateur mobile Orange Suisse via sa holding privée NJJ Capital pour un montant de 2,8 milliards de francs suisses (2,3 milliards d‘euros), a annoncé jeudi dans un communiqué Apax Partners, qui a conseillé ces fonds.

Le fondateur de l‘opérateur télécoms Iliad, qui a récemment échoué dans sa tentative de prendre pied aux Etats-Unis en rachetant l‘opérateur T-Mobile US, étoffe ainsi son escarcelle personnelle déjà bien garnie.

Neuvième fortune de France, selon le classement de Challenges, l‘entrepreneur milliardaire avait déjà mis la main en avril dernier sur l‘opérateur Monaco Telecom pour 322 millions d‘euros.

Il a également investi dans de nombreuses start-up via le fonds d‘investissement Kima Ventures ainsi que dans les médias à l‘image du quotidien Le Monde dont il est un des coactionnaires.

Numéro trois du mobile avec 2,2 millions de clients et un chiffre d‘affaires annuel de 1,3 milliard de francs suisses, Orange Suisse est le plus petit opérateur du pays. Il contrôle 20% du marché du mobile face à ses deux grands rivaux Swisscom et Sunrise qui en détiennent respectivement 59% et 21%.

L‘opérateur helvétique avait été cédé en 2012 par l‘opérateur français Orange à ces mêmes fonds conseillés par Apax Partners, pour une valeurs d‘entreprise de deux milliards de francs.

UNE CIBLE ANCIENNE

L‘opération, qui doit encore être validée par les autorités de concurrence, devrait être bouclée au premier trimestre de l‘an prochain.

Apax a été conseillé par Crédit Suisse pour l‘opération tandis que NJJ Capital a été secondé par Lazard et BNP Paribas.

La holding de Xavier Niel s‘était déjà intéressée à Orange Suisse en 2012 avant que l‘opérateur ne soit finalement cédé aux fonds.

Apax avait un temps songé cette année à rapprocher Orange Suisse de son concurrent Sunrise, ont rapporté deux sources qui n‘ont pas souhaité être identifiées.

Une telle consolidation avait déjà été envisagée par les propriétaires précédents d‘Orange Suisse, Orange (alors France Télécom) et TDC, mais elle s‘était heurtée au refus des autorités de concurrence.

Avec Jean-Michel Bélot à Paris et Freya Berri à Londres, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below