Recul de l'excédent brut d'exploitation de Deutsche Telekom

jeudi 6 novembre 2014 11h55
 

FRANCFORT (Reuters) - Deutsche Telekom a fait état jeudi d'un excédent brut d'exploitation en repli de 1,8% au troisième trimestre, mais le premier opérateur télécoms européen par le chiffre d'affaires a dit compter sur sa filiale américaine pour redresser ses résultats.

Deutsche Telekom a dit s'attendre à une amélioration de ses résultats pour les prochains trimestres grâce à T-Mobile US, qui a recruté un nombre record d'abonnés au troisième trimestre après une campagne marketing agressive.

"De la même manière que les ventes progressent avec l'augmentation du nombre d'abonnés, les bénéfices et le chiffre d'affaires grimperont au cours des prochains trimestres", a déclaré le directeur financier de Deutsche Telekom, Thomas Dannenfeldt, lors d'une conférence téléphonique avec les journalistes.

"Je suis convaincu que T-Mobile US continuera d'être une source de grande satisfaction pour nous", a renchéri le président du directoire Tim Höttges en laissant entendre que le groupe conserverait finalement sa filiale américaine.

T-Mobile US, le quatrième opérateur télécoms aux Etats-Unis, a un temps intéressé Sprint et Iliad mais leurs approches n'ont pas eu de suite. La filiale génère à elle seule le tiers des ventes de Deutsche Telekom et le cinquième de son résultat d'exploitation.

Deutsche Telekom a fait état pour le troisième trimestre d'un bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda), hors éléments exceptionnels, de 4,575 milliards d'euros, en ligne avec le consensus Reuters qui était à 4,581 milliards.

L'opérateur télécoms allemand a maintenu sa prévision d'un Ebitda stable autour de 17,6 milliards d'euros pour l'ensemble de l'exercice 2014.

Les investissements, hors dépenses pour fréquences mobiles, ont augmenté de 10,3% à 2,5 milliards d'euros au troisième trimestre.

Le chiffre d'affaires a progressé de 0,8% à 15,648 milliards d'euros, légèrement supérieur au consensus qui était de 15,596 milliards.   Suite...

 
Deutsche Telekom fait état d'un excédent brut d'exploitation en repli de 1,8% au troisième trimestre. Les investissements du premier opérateur télécoms européen en Allemagne et aux Etats-Unis ont contrebalancé une légère hausse des ventes. /Photo d'archives/REUTERS/Wolfgang Rattay