Sony supprime des postes et avertit sur ses résultats 2014-2015

mercredi 17 septembre 2014 14h59
 

TOKYO (Reuters) - Sony a annoncé mercredi à la fois son intention de supprimer 15% des effectifs de sa division téléphones mobiles d'ici fin mars 2015 et une nouvelle révision à la baisse de ses prévisions de résultats.

Kazuo Hirai, directeur général du géant électronique japonais, a déclaré à la presse que Sony avait un temps projeté de développer sa division de fabrication d'appareils mobiles, mais que le groupe revoyait maintenant sa stratégie.

Sony a souligné que ses pertes seraient nettement plus lourdes que prévu et qu'il ne verserait pas de dividende sur l'exercice en cours, en raison d'une charge exceptionnelle de 180 milliards de yen (1,29 milliard d'euros) passée pour dépréciation de son activité dans les smartphones.

Le géant de l'électronique grand public prévoit désormais une perte nette de 230 milliards de yen (1,65 milliard d'euros) pour l'exercice au 31 mars 2015, au lieu d'une perte de 50 milliards de yen annoncée précédemment. Sony table aussi pour l'exercice sur une perte opérationnelle de 40 milliards de yen, au lieu d'un bénéfice de 140 milliards annoncé en juillet.

Il s'agit du sixième avertissement sous la direction générale de Kazuo Hirai, qui a pris les rênes en 2012 en s'engageant à ramener la division électronique dans le vert.

Cette nouvelle révision en baisse est également embarrassante pour le directeur financier, Kenichiro Yoshida, qui est entré en fonction le 1er avril en promettant que la société serait plus réaliste dans ses prévisions de résultats.

Le directeur financier avait averti en juillet que le groupe pourrait passer des provisions pour pertes dans son activité mobiles sur l'exercice en cours. Le groupe avait alors ramené à zéro sa prévision de résultat de son activité smartphones, tout en laissant son objectif annuel inchangé.

En juillet, Sony a également revu en baisse ses prévisions de vente de smartphones, de 50 à 43 millions, ce qui donne une progression de 10% par rapport à l'exercice précédent.

Les ventes de l'appareil mobile haut de gamme de Sony, Xperia, ont souffert de l'absence d'accords avec les opérateurs sur le marché américain, où son smartphone n'est disponible qu'auprès du quatrième opérateur T-Mobile US, comme en Chine, où les fabricants locaux dominent le marché.

(Sophie Knight, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)

 
Kazuo Hirai, directeur général de Sony.. Le géant japonais de l'électronqiiue a annoncé mercredi à la fois son intention de supprimer 15% des effectifs de sa division téléphones mobiles d'ici fin mars 2015 et une nouvelle révision à la baisse de ses prévisions de résultats. /Photo prise le 17 septembre 2014/REUTERS/Kyodo